Comment réduire ses déchets ?

Gros plan sur une préparation de repas suite à des courses presque zéro déchet effectuées en grande surface.
Débutez votre démarche vers le zéro déchets avec des actions rapides et efficaces à mettre en place dès aujourd'hui.

Conseils simples pour diminuer votre poubelle.

Après les discussions sur l'écologie et l'orgie des emballages des longs repas de noël, vous êtes décidé, pour vous : c'est l'année du vert ! Vivre autrement en accord avec votre esprit, votre corps et votre environnement. Cependant, vous avez toujours vos impératifs et vos priorités de l'an passé alors il vous faut un guide pratique simple à mettre en place.

Pas de prise de tête, simplement une quête de faire mieux en s'amusant ! Nous allons vous aiguiller pour réduire considérablement votre nombre de poubelles en toute simplicité. Dites-vous que vous avez fait déjà un grand pas, par votre prise de conscience et votre volonté de passer à l'acte.

Nous préférons vous prévenir que vous n'êtes pas au bout de vos surprises, mais, nous allons tout faire pour que vous accompagner de façon ludique, sans bouleverser vos habitudes, ni vous ajouter du travail ! 

Être l'acteur de sa poubelle : un tri sélectif bien fait !  

Après être monté sur la balance, vous constatez que vous pesez aujourd'hui 354 kilos de détritus par an. Outch ! Nous comprenons tout à fait, votre envie de faire un régime d'emballage alimentaire. Ce n'est que la partie visible de l'iceberg !

Votre nombre de poubelles d'ordures ménagères vous semble déjà être démentiel. Sachez que pour beaucoup d'entre vous, il est encore plus grand que vous ne le pensez. Les erreurs lors du tri sélectif sont très fréquents. La poubelle jaune mange beaucoup de plastique, qu'en réalité, elle ne sera pas en mesure de recycler lors de son arrivée en centre de tri.

Nous arrêtons de vous faire peur, et nous vous donnons des indications pour vous accompagner à mieux trier. Pour ce petit rappel, nous avons utilisé les images très représentatives de l'agglomération du Puy-en-Velay, ci-dessous. 

Ne culpabilisez pas, le packaging des emballages alimentaires contiennent tellement d'éléments, qu'il est très rapide de perdre et d'arriver à saturation de sur-information. L'important est de savoir quoi regarder pour gagner en efficacité et en rapidité lors de votre tri sélectif. Vous allez aimer, ce nouveau jeu, car vous ferez de nombreuses découvertes intéressantes. 

En effet, vous trouvez de plus en plus de logos sur vos emballages. Ceux ci-dessous vont vous être d'une aide précieuse dans vos efforts, ils vous indiquent où mettre votre détritus.

Attention, seuls les pictogrammes du sac et de la poubelle sont des indicateurs, les autres logos sont des truands, ils vous induisent en erreur depuis de nombreuses années. En aucun cas, les principaux logos coquins-trompeurs vous indiquent que votre emballage est recyclable. Nous reviendrons prochainement dans un nouvel article sur les différents labels à considérer. 

Réduire de 30% vos ordures ménagères grâce au compost : c'est simple et possible ! 

Lorsque vous compostez, votre action est large : 

  • vous diminuez considérablement votre nombre de poubelles
  • vous limitez vos aller-retours à la déchetterie 
  • vous obtenez un engrais de qualité et gratuit pour votre jardin 
  • vous protégez votre planète en favorisant un éco-système autonome. 

Les règles de compostage sont très faciles à adopter, il s'agit très souvent de bon sens. Dans votre compost, vous avez le droit de mettre : 

  • Coquilles d’œufs écrasées
  • Essuie-tout sans produits d’entretien
  • Coquillages broyés
  • Produits laitiers en petite quantité
  • Pelures d’agrumes
  • Feuilles mortes, écorces
  • Petite taille de branchages
  • Paille, foin, tonte de pelouse
  • Déchets du potager
  • Mauvaises herbes
  • Cendre de bois froide en petite quantité
  • Sciure, copeaux de bois
  • Déjection d’animaux herbivores
  • Papier et carton déchiquetés
  • Fumier non décomposé
  • Cheveux

Les interdits du compost sont les suivants : 

  • Balayures et poussières
  • Litières et déjections animales
  • Huile de friture
  • Matériaux non dégradables
  • Mauvaises herbes montées en graine
  • Déchets d’animaux domestiques
  • Déchets médicaux
  • Cendres de charbon de bois
  • Grosses branches
  • Plantes malades
  • Coupes de résineux (sapin, thuya ...)
  • Sacs plastiques,
  • Toxiques, produits chimiques
  • Couches culottes

Vous êtes partant, vous avez envie de produire votre propre engrais alors foncez vous renseigner auprès de votre agglomération. Certaines très engagées dans une démarche écologique ont les moyens de vous en fournir un gratuitement accompagné d'une petite formation personnalisée.

D'autres vous remboursent une partie de votre achat. En effet, il est facile de vous procurer un compost adapté à votre jardin ou terrasse sur internet ou dans des magasins tels que Bricodépot, Mr bricolage ou Jardiland. 

Agir autrement lors de vos courses.

Habituellement, dans nos autres articles, nous conseillons toujours de vous rapprocher du producteur local. En effet, vos produits seront moins chers et de meilleures qualités. Cependant beaucoup d'entre vous, ont besoin pour débuter leur démarche, de ne pas changer leurs habitudes dans un souci de temps.

Votre emploi du temps est déjà bien booké, papa ou maman extra-attentif-ve, proactif-ve professionnellement, sportif-ve ou encore très engagé-ée sur le plan associatif. Faire plus va vraiment être compliqué ! 

Nous vous avons promis de vous aider, mais en faisant simple. C'est pour cette raison que nous n'allons pas vous préparer à un trek du 100% vrac ou courir dans plusieurs enseignes différentes en apnée. 

Nous souhaitons vous montrer à quoi peut ressembler des courses quasiment 100% recyclables dans une grande surface traditionnelle. 

De cette façon, nous vous proposons de faire non pas plus, mais juste différemment pour réduire vos déchets. 

un plein de courses alimentaires effectué en grande surface avec des emballages 100% recyclables.

Les six actions efficaces à mettre en place pour diminuer vos emballages non-recyclables : 

  1. Elaborez un menu avec des plats simples pour la semaine, faîtes une liste de course et suivez-la. Vous constaterez rapidement que les économies sont au rendez-vous
  2. Banissez les plats préparés, les produits sous-vides et les packagings colorés attrayants. Bien souvent, ce sont ces produits transformés qui sont les plus néfastes pour votre santé et qui font largement grimper le prix en caisse.
  3. Préparez vos contenants à l'avance : bocaux, tupperwares et sac en tissus sont vos nouveaux amis ! Concoctez-vous une collection et surtout, veillez à toujours en avoir dans le coffre de votre voiture pour votre course de dernière minute. 
  4. Priviligiez les emballages en carton et les bocaux en verres, recyclables à l'infini, fini le plastique, votre choix est sain pour votre corps et votre environnement. 
  5. Découvrez le rayon de vrac de votre moyenne ou grande surface. Elles sont de plus en plus nombreuses à s'équiper. Faîtes un repérage et adaptez vos recettes. 
  6. Allez à la rencontre du charcutier, boucher, traiteur ou poissonnier de votre magasin. Vous économiserez le temps de cuisine d'un repas ou récolterez quelques petits conseils de cuisson pour la viande qu'il aura pesée et enfermée dans votre tupperware en verre. 

Nous espérons vraiment que ces axes vont vous être précieux dans votre démarche de réduction des déchets. Pour aller plus loin, nous vous invitons à découvrir nos articles suivants

Rédigé et publié par Léna le 05/01/2018 sur le blog lecaninole.fr