Bien laver sa culotte menstruelle pour une efficacité maximale

Article rédigé avec ♥ par Léna le 12/05/2020

Culotte de règle entretien
Conseils d'entretien pour votre culotte de règle.

Ne plus être incommodée pendant les menstruations, par soucis d’économies ou pour en finir avec les substances toxiques des serviettes hygiéniques, autant de raisons qui vous ont fait opter pour la culotte menstruelle. Et ça a bien changé votre vie. Votre flore vaginale ne s’est jamais aussi bien portée.

Pour garantir son efficacité et maximiser sa durée de vie, nous vous livrons les secrets de son entretien.

culotte menstruelle

La culotte menstruelle : votre nouveau partenaire mensuel

De jour comme de nuit, vous êtes passées à la culotte menstruelle. Pratique et hygiénique, mais surtout très confortable, cette nouvelle protection est fabriquée dans du coton Oeko Tex et dispose de nombreuses couches pour vous permettre de rester au sec pendant les règles. De plus, avec les modèles en dentelle extra fine, vous pouvez définitivement jeter à la poubelle vos culottes « spéciales règles ».

Ce produit a révolutionné le quotidien des femmes en leur évitant bon nombre de désagréments pendant leur cycle menstruel. Fini les tampons et serviettes hygiéniques à changer toutes les 3h ou 4h pour les femmes à flux abondant. Il peut se garder toute la journée sans fuite et sans odeur, même pour les premiers jours.

Réutilisable pendant des années, votre culotte menstruelle pourra vous accompagner pendant de nombreux cycles à condition de ne pas négliger son entretien.

Un entretien facile : du rinçage au séchage

Trois étapes faciles à suivre pour laver votre culotte menstruelle:

  • le rinçage ou prélavage: après utilisation, passez votre culotte de regles sous un jet d’eau froide. Essorez pour vérifier qu’il ne reste plus de sang. Répéter l’opération jusqu’à ce que l’eau devienne claire. D’ailleurs cette règle de lavage est valable même pour les sous-vêtements « normaux ».

  • le lavage : après avoir rincer votre culotte, deux options s’offrent à vous pour la laver.

La première est de laver la culotte à la main avec un savon type savon de Marseille. La deuxième est de la passer avec vos autres vêtements dans la machine à laver. Si vous choisissez cette deuxième option, lancez la machine à 30° ou 40° pour éviter d’endommager les tissus de la culotte lavable de règles. Cela aurait pour conséquence d’en faire une culotte normale. Pour encore plus de protection, nous vous conseillons d’utiliser un filet de linge (le même que celui que vous utilisez pour envoyer vos soutiens gorges en machine).

  • le séchage : nous entamons la dernière étape. Rien de bien compliquer, étendez votre culotte et laissez-la sécher à l’air libre. Ni radiateur ni sèche-linge qui risqueraient de fragiliser le tissu imperméable de vos culottes.

Précautions de lavage

Nous attirons votre attention sur un point particulier : les produits que vous allez utiliser pour laver votre culotte menstruelle ! Afin de ne pas altérer la qualité du produit, il est conseillé de choisir une lessive non agressive. Evitez donc les détachants, détergents, adoucissants, javel ou tout produit contenant des substances toxiques et privilégiez plutôt des produits écologiques ou le savon de Marseille.

Toute source de chaleur est également à éviter : eau chaude, chaleur du fer à repasser, du sèche-linge ou du radiateur. L’eau chaude risque de fixer le sang sur la culotte. Vous pourrez toujours la réutiliser mais elle garderait les traces des menstruations précédentes. Pas franchement glamour ! Quant aux sources de chaleur sèche, elles pourraient compromettre l’étanchéité de vos dessous. Et là, gare aux problèmes de fuites.

Voilà, vous avez maintenant toutes les clés pour garder votre protection intime comme neuve pendant des années. Toutes les femmes et les jeunes filles peuvent maintenant profiter pleinement de leurs journées sans avoir peur de se tâcher. La culotte menstruelle veille sur vous.

(PS : elle est aussi efficace pour les petites incontinences et s’entretien de la même manière.)

Une composition naturelle pour mieux respecter l’hygiène féminine

Il existe de nombreux modèles sur le marché, mais de manière générale, vous allez retrouver les trois couches suivantes dans une culotte menstruelle :

  • une première couche qui garantie l’imperméabilité de la culotte. Le problème de fuite est peut-être la plus grande crainte de toutes les femmes en période de règles, cette couche vous permettra de passer une journée sereine sans avoir à effectuer le petit passage obligatoire par les toilettes femmes pour vérifier qu’il n’y a pas eu de petit accident ;

  • une seconde couche en fibre naturelle de bambou, qui se chargera de l’absorption du sang. Les femmes à flux abondants pourront même y trouver leur compte car les marques proposent désormais des culottes adaptées aux différents flux ;

  • une troisième couche qui sera à la fois anti bactérienne, anti-odeurs et anti-humidité. C’est grâce à cette dernière couche que vous pourrez rester au sec et garder une sensation de fraîcheur pour toute la journée.

Certaines femmes a flux vraiment abondant, par précaution, emmène dans une petite pochette prévue à cet effet, une culotte de rechange. La pochette servira à transporter le premier sous-vêtement. La capacité d’absorption, équivalente à deux tampons, devrait toutefois vous éviter d’avoir à vous changer pour la journée.

Selon les marques, vous pourrez retrouvez les matières suivantes (et dans des proportions différentes) dans ces compositions : coton, élasthane, bambou, lycra, polyamide et polyester.

La certification oeko tex standard 100 dont bénéficie certaines marques (pensez bien à les vérifier lorsque vous allez acheter votre culotte) est le garant de la non toxicité des colorants et textiles utilisés. Vous n’aurez donc pas de risque d’avoir une culotte contenant des substances nocives. Aucune présence de nano particules qui sont remplacées par de la fibre de bambou. Cette certification vous permet d’être rassurée quant à la traçabilité, la sécurité des produits que vous utilisez (qui ont fait l’objet de tests) et l’engagement du fabricant par rapport à l’utilisation de produits chimiques.

Enfin une solution va qui enfin prendre soin de votre flore vaginale. Plus épaisse qu’une culotte normale, elle vous changera par contre de l’effet couche des serviettes hygiéniques (avec la sensation d’humidité qui l’accompagne) et de la gêne que peut entrainer le port d’un tampon. Mais avec cette lingerie agréable à porter et confortable, vous n’aurez plus à vous soucier des problèmes de démangeaisons et d’irritations que vous pouviez parfois avoir avec l’utilisation de vos serviettes hygiéniques.

Une solution pour des règles zéro déchet

Cela fait maintenant des années que nous entendons parler des produits toxiques et chimiques présents dans les protections classiques du type tampons et serviettes. Mais au delà des effets néfastes (dont nous ne savons actuellement pas grand chose finalement, si ce n’est le syndrome du choc toxique), ils sont également très mauvais pour l’environnement.

En plus de peser sur le budget (à raison d’une moyenne de 10€ mensuel), les protections périodiques jetables polluent la planète. Avec une consommation de quelques 10 000 protections hygiéniques – qui varient bien évidemment en fonction du flux et de l’âge de début de règles, de ménopause, et pleins d’autres critères – l’impact écologique de cette consommation est désastreux. Sachant qu’il faut les changer régulièrement et qu’en plus ils mettent des centaines d’années à se décomposer. De quoi en faire réfléchir plus d’une.

Et son prix ? Il est vrai que l’achat initial de la culotte menstruelle peut représenter un certain investissement. En comptant un minimum de deux culottes, mais nous vous conseillons d’en avoir trois ou quatre, cela vous reviendrait au bas prix à 60€ les quatre sur certaines marques. Pour de la meilleure qualité, il faut bien sur mettre un peu plus, mais toutes les bourses peuvent évidemment y trouver leur compte.

L’alternative de la culotte menstruelle devient alors de plus en plus intéressante. Nous vous disions un peu plus haut que la culotte de règles pouvait être lavée puis réutilisée. N’est ce pas une bonne nouvelle pour toutes celles qui souhaiteraient passer le cap écolo ? Cette nouvelle génération de protection intime va révolutionner votre quotidien.

La culotte de règles, culotte périodique ou culotte menstruelle – le nom que vous lui donnez importe peu – est définitivement votre nouvel allié de menstruations. En plus de vous mettre à l’abri le temps des vilaines, elle vous permet de réduire considérablement votre consommation de protections jetables. En respectant toutes les recommandations d’entretien, votre culotte pourra vous accompagner sans problème pendant trois ans. Que ce soit en termes de coût financier ou de limitation de vos déchets, vous allez faire une sacrée économie.

De plus, avec toutes les marques internationales et françaises qui essaient de pénétrer le marché, vous trouverez forcément LA culotte qui vous convient. Et si toutes les (excellentes) raisons que nous avons citées tout au long de cet article n’étaient pas encore suffisantes, cette dernière devrait définitivement vous convaincre. Certaines femmes ont la chance de ne pas avoir de règles douloureuses (même entre femmes, nous ne sommes pas égales) et ont à cœur de rester (et surtout de se sentir) féminine même pendant le cycle menstruel. Très bonne nouvelle, ces culottes se déclinent dans de magnifiques modèles pour satisfaire le plus grand nombre : culotte, tanga, shorty, avec de la petite dentelle ou tout en coton. Bref, vous l’aurez compris, il y a en vraiment pour tous les goûts. Alors n’hésitez plus et filez vite vous procurez vos quelques culottes de règles.

Et parce qu’on vous aime bien, on vous file un dernier petit tuyau, en achetant des culottes avec un taux d’absorption adapté aux flux légers, vous pourrez également l’utiliser pour les petits problèmes de pertes ou de fuites urinaires. Adieu les protèges slips et on continue dans la lancée de l’éco-consommation.

Retrouvez d'autres articles que vous pourriez aimer :