Comment trouver un terrain pour installer une Tiny House ?

Photo d'un magnifique terrain où est installé une tiny house, il y a des moutons de ouessant broutant l'herbe au pied de grands sapins.
Un véritable coup de pouce dans votre recherche de terrain pour votre Tiny House.

Vous êtes conquis, vous rêvez toutes les nuits des plans et futurs aménagements de votre maison sur roue ! Le seul point noir au tableau, qui honnêtement vous met la boule au ventre : où vais-je installer ma Tiny House ? 

Comme l'exprime si bien, le Collectif Tiny House dans son article Cinq manières de trouver un terrain pour sa Tiny House, la vie en mini maison c'est facile ! 

À un détail près : LE TERRAIN. Autant dire le Saint Graal !

- Article Collectif Tiny House

Nous tenons à préciser que dans cet article, nous n'allons pas évoquer la législation concernant où, quand, comment et combien de temps peut stationner une Tiny House. Si vous vous questionnez à ce sujet, nous vous invitons davantage à visiter la partie très complète Législation du site TinyHouseFrance

Vous le savez peut-être déjà, avec l'amoureux, nous nous sommes trouvés dans une situation délicate, une semaine après avoir emménagé dans la Tiny.

Nous pensions avoir une solution pérenne dans un camping à l'année, situé à Auray dans le Morbihan. Un terrain de 200m² que nous avions réservé plusieurs mois à l'avance alors que nous attendions déjà notre petit garçon. 

À de multiples reprises, nous avons demandé aux propriétaires du camping de nous envoyer un bail ou un contrat. Ils nous répondaient que c'était administratif, que tout avait déjà été vu, qu'ils passeraient nous le fournir lors de notre arrivée. 

Nous avons été surpris de s'installer sans bail, un compteur fourni à la va-vite et peu d'informations supplémentaires.

Quelques jours après l'emménagement, nous avons relancé les propriétaires. Ils nous ont assuré nous communiquer les papiers dans la semaine. Il était initialement prévu de payer 250 euros par mois hors charges

Lors de sa visite suivante,  le gérant du camping nous a demandé le prix de notre petite maison,  nous lui avons annoncé 66000 euros. C'est à ce moment, qu'il nous a annoncé que nous lui devions 6600€ de commission d'entrée soit 10% du prix de notre Tiny House.

Ce frais n'a jamais été évoqué auparavant, nous sommes tombés des nus. Nous lui avons expliqué que ce n'était pas convenu et qu'il était hors de question de lui payer ce montant, représentant tout de même deux ans de loyer.

C'est à ce moment, que nous avons appris que près de 10 résidents à l'année sur 30 étaient en procès contre le camping. Nous nous sommes rendu compte qu'il fallait trouver très rapidement un nouveau terrain pour notre Tiny House

En un mois, nous avons trouvé un coin de paradis où des personnes formidables, généreuses et aux valeurs communes nous ont accueilli. Cependant, vous l'imaginez bien, le dénouement est heureux, mais la quête ne fut pas de tout repos !

Nous vous livrons l'ensemble des actions que nous avons mis en place afin de vous aider à trouver un terrain pour votre mini maison !

Recherche de terrain pour Tiny House sur Internet.

Si votre réseau d'amis ou de famille n'a pas de terrain à vous prêter pour installer votre mini-maison, vous trouverez peut-être la solution en partageant au plus grand nombre votre besoin. Pour cela, le web peut grandement vous aider ! Cependant, votre demande peut avoir un viralité incroyable comme simplement tomber rapidement aux oubliettes. 

En effet, la quantité astronomique de post et d'annonce postés chaque jour va vous demander un peu d'énergie et d'originalité pour être remarqué aux yeux du plus grand nombre. 

Rassurez-vous, nous n'allons pas vous proposer de revêtir un déguisement de clown ou d'organiser un concours de claquettes sur le toit de votre mini-maison. Simplement, votre annonce doit être travaillée et argumentée pour gagner en visibilité

Comment écrire une annonce efficace ?

Bien entendu, nous savons que vous êtes quelqu'un de sympa, bon cuisinier, jardinier hors-pair, amateur de bons vins ou encore un chouette fanfaron. 

Cependant, le propriétaire de votre futur terrain ne connaît pas tous vos bons côtés, il ne vous connaît simplement pas du tout. Cette généreuse personne doit avoir envie de vous rencontrer, vous faire confiance et prendre le risque de vous accueillir chez elle, sur son terrain.

Alors, si vous souhaitez avoir un impact positif sur les internautes qui vont lire votre annonce sur les différents sites web. Il est essentiel de vous présenter, expliquer votre démarche et/ou votre projet. 

Pour cela,  vous pouvez vous inspirer des pistes suivantes :

  • Quelle est votre situation familiale, professionnelle ou associative ?
  • Quelle est votre personnalité : sociable, discrète...?
  • Quel est votre petit + qui pourrait convaincre une personne de vous accueillir ?
  • Pourquoi avez-vous choisi de vivre dans un habitat léger ?
  • Quelle est votre démarche minimaliste, écologique, ecoresponsable ou autre ?
  • Depuis combien de temps menez vous ce projet ? Quelles sont vos motivations ?
  • Quel type de terrain et sur quel secteur cherchez-vous ? Êtes vous autonome ? Quels sont vos besoins ?
  • Quel budget ou services pouvez-vous apporter en contrepartie de votre accueil ?


Il est possible que les personnes disposant d'un terrain ne connaissent pas le mouvement Tiny House. N'hésitez pas à expliquer brièvement le concept, ainsi qu'ajouter une ou plusieurs photos. 

Pensez à inviter vos lecteurs à partager votre annonce afin de profiter de la viralité des réseaux sociaux. Vous multiplierez vos chances d'être vu et de trouver chaussure à votre pied.

Où et comment poster mon annonce sur internet ?

La construction ou l'auto-construction de votre Tiny House touche à sa fin et vous n'avez toujours pas trouver d'emplacement pour y vivre. Pas de panique ! Tout d'abord, il vous faut définir un secteur géographique sur lequel vous souhaitez vous installer. 

Une fois, cette zone bien définie, il est essentiel pour vous de toucher une audience de cette région lors de vos recherches. 

Pour cela, nous vous invitons à vous lancer dans une petite investigation. Elle consiste à trouver les groupes Facebook locaux de différents thèmes :

  • tiny house,
  • habitat léger, 
  • minimaliste, 
  • zero déchet, 
  • écologique, 
  • biologique, 
  • faire soi-même, 
  • permaculture,
  • troc - dons - ventes de votre département et/ou régions. 


La Tiny House est un habitat à mi-chemin entre le minimaliste et l'ecoresponsabilité. Sur ces regroupements d'internautes, vous rencontrerez des personnes ayant des centres d'intérêts communs aux vôtres.

Leurs connaissances et/ou leurs attraits pour la Tiny House seront plus importants qu'un simple partage sur votre mur Facebook. Même s'ils n'ont pas à disposition un terrain, ils seront susceptibles de partager votre publication, car ils soutiennent le mouvement Tiny House. 

Nous vous conseillons tout de même de publier votre post sur votre propre mur Facebook également, car rien de mieux que le bouche à oreille. Vous n'êtes pas à l'abri que la grande tante de votre ami de maternelle cherche quelqu'un pour entretenir son jardin de 6 hectares. 

Où trouver des offres de terrain à louer ?

 La marketplace de Facebook et Leboncoin regorgent de superbes annonces en tout genre,  y compris, de terrains à vendre ou louer. Mettez en place une alerte "location terrain", "terrain de loisir" ou encore "terrain à louer".

Sur Leboncoin, vous pouvez déposer une annonce dans la section "Demande". C'est ainsi que nous avons trouvé notre emplacement. Enfin, c'est plutôt Jules et Lucile,  le charmant couple qui nous accueille qui nous ont repéré !

Facebook et Leboncoin ne sont pas les seules plateformes qui peuvent vous être utiles dans votre recherche d'emplacement pour votre mini-maison. Il en existe d'autres, cependant, vous n'y avez peut-être pas pensé car ils inversent la tendance. 

En effet, plutôt que formuler une demande, vous allez avoir l'occasion de répondre à une offre de terrain. Grâce aux sites suivants, vous allez découvrir des propriétaires de terrains qui mettent à disposition leurs champs, leurs jardins ou leurs bois contre loyer ou service. 

Le site TinyHouseFrance a une partie Annonces dans laquelle vous trouverez des Tiny en vente mais aussi des terrains à disposition. 

Gamping et Homecamper, ces sites sont initialement prévu pour mettre en relation des particuliers, propriétaires d'un terrain et campeurs saisonniers. Cependant, vous ferez sans doute des heureux lorsque vous leur annoncerez que vous souhaitez louer un emplacement à l'année. 

Pretersonjardin et plantercheznous et sont des plateformes où chercheurs et détenteurs de jardins, espaces verts et coins de verdure se rencontrent pour se rendre mutuellement service. 

La carte "je prête un bout de chez moi" est juste incroyable, des personnes généreuses accueillent des campeurs ou habitats légers pour quelques jours ou plusieurs mois sur leur terrain. 

Park4night est une application initialement destinée aux camping-caristes, mais selon les régions, vous pouvez trouver votre bonheur ! 

Comme l'explique très bien l'article Cinq manières de trouver un terrain pour sa Tiny House du Collectif Tiny House, l'éco-volontariat peut-être une très bonne solution alternative ! 

Vous aimeriez vous former à la traite des chèvres dans le Gers ? Aider à la rénovation d’un corps de ferme en ruine dans les Vosges ? Participer à la récolte du miel dans la Drôme ? Ou à la cueillette des pommes dans le Calvados ?

  • WWOOF, uniquement dédié aux exploitations biologiques. Pour contacter les hôtes, il vous en coûtera une adhésion de 25 € l’année pour une personne ou 30 € pour deux.
  • Workaway, beaucoup plus généraliste. Vous y trouverez de l’écovolontariat, mais aussi du volontariat dans des auberges, des cafés, ou encore des centres ayurvédiques. L’adhésion annuelle est de 23 euros pour une personne seule ou de 30 euros pour deux.
  • HelpX, cousin de Workaway. Le site peut-être le moins lisible, mais également le moins cher des trois : 20 euros, que vous soyez seuls ou deux à chercher, et ce pour une durée de deux ans.

- Article Collectif Tiny House

Les démarches complémentaires pour trouver un terrain pour installer une Tiny House. 

Si vous avez déjà fait le tour de l'ensemble des sites ci-dessus et que vous perdez espoir. Il est grand temps de se retrousser les manches, prendre son calepin sous le bras et le sourire du conquérant

Nous avons encore quelques actions à vous proposer avant de sombrer dans la déprime et le désespoir ! Ne perdez pas de vue qu'un terrain vous attend quelque part pour vivre votre belle aventure. Le tout est d'arriver jusqu'à lui ! La bonne nouvelle, votre maison a des roues ! 

Découvrir les associations écologiques et les écolieux près de chez vous. 

Votre projet écoresponsable peut-être apprécié et porté par des acteurs écologiques locaux. Ils pourront vous aider grâce à leurs réseaux et vous faire bénéficier de l'audience de leur communauté sur les réseaux sociaux. 

C'est aussi une superbe opportunité de faire de chouettes rencontres et d'offrir quelques heures de votre temps pour participer au développement d'un monde meilleur.

Le site Colibris le mouvement est une ressource incroyable pour trouver des informations sur les acteurs locaux engagés dans la Transition. Vous trouverez une carte ludique et interactive très complète nommée prèsdecheznous

Les écolieux ou écovillages sont des endroits en plein essor et en complète adéquation avec un mode de vie en habitat léger. Si vous en avez un proche de chez vous, montez sur votre bicyclette et foncez les rencontrer ! S'il n'y a pas de place pour vous, il y aura sans doute des bons plans et bonnes adresses à trouver !

Pour découvrir les écolieux à proximité de votre ville, vous pouvez compter sur les sites :

Habiter dans un camping à l'année ou un lieu d'hébergement insolite. 

Vivre dans un camping à l'année, nous avons eu une courte expérience mis à part le propriétaire de mauvaise fois, c'était plutôt chouette ! Un village à petite échelle où tout le monde se connaît et se rencontre au quotidien pour un coucou ou un café. C'est une expérience humaine, un peu comme vivre en petite communauté

Bon, l'inconvénient est tout de même la proximité avec les autres résidents. Notre Tiny House comptant treize fenêtres, c'était un peu la mission impossible pour que les voisins ne voient pas un bout de peau dépassé lorsqu'il était l'heure d'aller au lit ou à la sortie de la douche. 

Cependant, le camping ou un lieu de location d'habitat insolite peuvent être une chouette solution pour dépanner, pour la sécurité ou les personnes ne souhaitant pas être isolées. 

Toutefois, les parcs de loisirs ouverts en continu, c'est à dire à l'année, ne sont pas courants. Ils arrivent aussi qu'ils ne souhaitent pas recevoir de Tiny House car ils exigent que l'achat de l'habitation, souvent des mobilhomes soit fait par leurs soins afin d'avoir un paysage homogène. 

Nous vous avons parlé des commissions d'entrée précédemment, ils sont en droit de l'exiger. Cependant, il est obligatoire d'en informé le locataire avant son installation. Il est aussi bon de se renseigner sur :

  • le tarif de l'eau et l'électricité,
  • les taxes visiteurs lorsque votre famille ou vos amis vous rendent visite,
  • le prix durant les différentes saisons. 

Ah oui, une petite précision sur le compost et les toilettes sèches... Si vous avez une petite parcelle sur le terrain de camping, pensez à placer votre Tiny House de façon à ce qu'elle soit le plus éloignée de votre compost. 

Aller à la rencontre des producteurs de votre région. 

Agriculteurs, ostréiculteurs, fermiers, fromages, vignerons ou encore les apiculteurs sont vos amis ! En effet, ils disposent de grands espaces, et sont susceptibles d'avoir besoin d'un coup de main de temps à autre ou peut-être simplement désireux d'un voisin de bonne compagnie. 

De plus, il existe déjà plusieurs sites pour contacter des producteurs ouverts à recevoir chez eux de la visite : Bienvenue à la ferme et Accueil paysan

Vous pouvez aussi aller directement à leur rencontre les jours de marché du secteur sur lequel vous souhaitez vous installer, via une AMAP ou encore grâce au site Mon producteur

N'oubliez pas qu'une partie de la population française n'utilise pas internet, ils sont encore attachés aux papiers alors pour les toucher, vous avez deux solutions : 

  • contacter la presse locale pour obtenir un article sur votre projet dans le journal régional comme la chouette blogueuse Venus Green*. 
  • à l'ancienne, imprimer ou écrire votre demande sur du papier avec votre numéro en bandelette détachable et faire le tour des commerces de proximité. 

* Si vous vous plaisez ici, vous vous plairez aussi la-bas : Venus Green

Rejoignez-nous sur notre page Facebook ou notre compte Instagram pour suivre nos aventures de vie de famille en Tiny House. 

Vous désirez en connaître davantage sur le mouvement Tiny House : 

Rédigé et publié par Léna le 21/08/2018 sur le blog lecaninole.fr