Qu'est-ce-qu'une Tiny House ?

Ouvrez les portes d'une petite maison sur roue pour vivre en toute simplicité de façon écologique et minimalisme.

Une tiny house n'est pas seulement une micro-maison. 

Tout d'abord, pour ceux dont l'anglais n'est pas leur tasse de thé, voici une petite traduction rapide et là, vous allez voir que tout prend de son sens : "Tiny" signifie minuscule et "House" veut dire maison. En effet, tout est dans le titre, une tiny house est une minuscule maison, mais pas seulement ! 

La Tiny House a plusieurs particularités, bien à elle : 

  • Mobile, elle est tractable sur route par un 4x4, un tracteur ou un gros van. 
  • Écologique, elle a un processus de fabrication artisanal, respectueux de l'environnement et à base de matériaux recyclables.
  • Durable, elle est construite et isolée comme une maison traditionnelle en bois. 

Vous allez découvrir à travers cet article de nombreux éléments concernant la Tiny House. Cependant avant de vous dévoiler tous les secrets de ces petites maisons sur roues. Nous allons d'abord vous en dire davantage sur l'origine du mouvement et comment le phénomène de Tiny house a-t'il vu le jour. Si vous connaissez déjà cet habitat insolite, découvrez nos motivations à vivre cette aventure Tiny House en famille

vue du salon de la tiny house baluchon avec le toit bleu, maison minuscule, mobile et écologique

La Tiny House, un concept venu des États-unis.

Certains diront que le concept de Tiny House est français, qu'il a été inventé par notre cher architecte Le Corbusier. Pour la petite histoire, en 1952, il a construit une minuscule maison pour sa femme dans le sud de la France. Elle ressemble, en effet, à l'image que nous avons de la Tiny House d'aujourd'hui, en bois, petite et bien équipée.

Cependant, cette micro-maison n'était, en aucun cas, mobile, ce qui est l'une des principales caractéristiques de la Tiny House. Alors, pour nous, l'œuvre de Le Corbusier, c'est plutôt un tout petit chalet ou un très joli cabanon. 

En réalité, en 1998, Sarah Susanka, architecte et auteure, décrit à travers ses ouvrages, une toute nouvelle façon de penser l'habitat : "Not so big house" (pas si grand). Même si elle n'est pas à l'origine directe du mouvement de Tiny House, sa vision novatrice et visionnaire lance des pistes de réflexion sur l'image du "chez soi", la façon dont nous habitons notre maison au quotidien ainsi que notre planète.

Quelle est la taille de Not So Big? "Pas si grand" ne veut pas nécessairement dire petit. Cela signifie pas aussi grand que vous pensiez nécessaire, mais conçu et construit pour s'adapter parfaitement à votre façon de vivre.

Site de Sarah Susanka - Not so big house

Sarah Susanka prônait la qualité plutôt que la quantité des mètres carré. Tout comme les quatre intrépides entrepreneurs qui se sont unis en 2002 pour créer la première société construisant des Tiny House : Jay Shafer, Shay Salomon, Gregory Jonhson et Nigel Valdez. La "Small House Society" a donné le jour aux premières véritables micro-maisons écologiques sur roues. 

Jay Shafer avait fabriqué sa toute première Tiny House en 1997 à partir d'une vieille remorque d'Airstream. Remise à neuve, il a conçu sa première micro-maison mobile. Depuis, ça fait plus de 20 ans, que ce designer construit des maisonnettes sur roues, en travaillant toujours plus la fonctionnalité de cet habitat insolite. 

À leurs débuts, les petites maisons n'étaient pas appréciées, ils ont même dû dénoncer et lutter contre l'interdiction de ce petit habitat. Cependant, le mouvement a connu son premier grand essor suite à l'ouragan Katrina en 2005, laissant des milliers de personnes sans logement. Le phénomène de mini-maison a aussi été favorisé par l'effondrement financier et la crise économique qui a débuté en 2007. La tiny house a représenté une solution incroyable pour reloger rapidement un très grand nombre de familles dans le besoin et financièrement en difficulté.

Ces petites maisons mobiles écoresponsables sont aussi une réponse d'habitat pour toutes les personnes soucieuse de réduire leur empreinte écologique. Clairement, les soucis financiers ne sont pas la seule raison qui pousse à opter pour ce mode de vie. Les problématiques liées à l'environnement et la conscience écologique sont aussi des facteurs tout aussi importants. 

Les envies de voyager ou de vivre simplement avec l'essentiel sont des volontés communes aux habitants de ces logements alternatifs de petite taille. Par sa mobilité et son budget accessible, la Tiny House offre une grande liberté pour une vie confortable seul, en couple ou en famille. 

Les premières Tiny House françaises ont vu le jour en 2013. Depuis, de nombreux constructeurs ont développé leur activité autour de ce marché de niche. 

vue sur la chambre en mezzanine d'une tiny house au toit bleu fabriquée par baluchon  Vue du lit dans la mezzanine de la tiny house française fabriquée par le constructeur baluchon

La Tiny house, une petite maison sur roues pour de grandes aventures. 

Vous avez peut-être eu l'occasion de regarder des documentaires sur ce phénomène de Tiny House. Sur internet ou à la télévision, ils sont de plus en plus nombreux, vous avez sans doute remarqué qu'aux États-Unis, ces petites maisons en bois sur remorque semblent bien plus grandes que chez nous. C'est normal, c'est le cas ! Il est bon de savoir que les constructeurs de Tiny House américaines n'ont pas les mêmes normes et limites que les Français. Aux Etats-unis, ces micro-maisons sont plus grandes et plus lourdes que chez nous. Elles peuvent atteindre facilement les 9 tonnes. 

Dans l'hexagone, les plus grandes Tiny House françaises mesurent environ 7 mètres de long, 2,50 mètres de large et jusqu'à un peu plus de 4 mètres de hauteur. L'important est principalement le poids, obligatoirement inférieur à 3,5 Tonnes. Ces dimensions permettent à la petite maison d'être tractable par une camionnette, un tracteur ou un 4x4 sur les routes de France sans avoir à faire appel à un convoi exceptionnel. En respectant ces normes, cet habitat alternatif est très mobile, vous devenez un véritable escargot avec votre maison sur votre dos. 

Vous êtes peut-être en train d'imaginer dans la pièce où vous vous trouvez, combien font les dimensions que nous venons de vous citer : 7 mètres de long, 2,50 de large. Cependant, sachez que la surface d'une Tiny House est trompeuse. Bien souvent, les mètres cube habités sont plus importants que les mètres carré. En effet, sa hauteur permet d'occuper un volume sur plusieurs niveaux avec des mezzanines et pas seulement le plein pied. À chaque visite de ces maisonnettes mobiles en bois, nous avons été bluffés de l'espace intérieur. 

Vous serez surpris de découvrir tout le confort d'une maison traditionnelle dans un si petit habitat. Pour cela, il y a un travail très important de la part des constructeurs, tant sur la fonctionnalité et les propositions d'idées novatrices pour adapter l'espace à la manière de vivre du futur habitant. C'est pour cette raison qu'il est essentiel que chaque Tiny House soit unique et fabriquée de façon artisanale. L'industrialisation de ces petites maisons en bois sur remorque ne serait que la perte de l'âme et du charme de ce chouette concept.

Il faut aujourd'hui compter entre 40 000 et 70 000 euros pour une Tiny House sur-mesure par un constructeur expérimenté. Ce budget permet à de nombreuses personnes d'avoir accès à la propriété sans avoir l'inconvénient de choisir de s'installer à un endroit définitif. C'est une aubaine pour de nombreux jeunes couples dont la vie active n'est pas toujours figée à une ville ou une entreprise. C'est aussi une superbe opportunité pour profiter d'une retraite aux mille aventures. Nous, nous avons fait le choix de vivre cette expérience de Tiny House en famille avec notre petit garçon qui va naître en avril. 

Cette micro-maison écologique peut très bien être reliée à l'eau et à l'électricité comme être complètement autonome. Cela dépend du projet des habitants ainsi que de l'emplacement de la maisonnette. La Tiny House est fabriquée de manière à s'adapter facilement aux différents climats, la chaleur comme la vie à la montagne. De cette façon, vous pouvez partir à l'aventure et vous installez où vous le souhaitez lorsque vous êtes autonome en énergie, même sur des terrains non-constructibles.

Quant aux sanitaires, vous pouvez opter pour différents types selon les constructeurs. Toutefois, les toilettes sèches restent tout de même les plus pratiques et les plus adaptées à ce mode de vie éco-responsable. En effet, les toilettes chimiques que vous pouvez trouver en camping-car, par exemple, ne sont pas la meilleure solution. Par leur propre nom, elles sonnent déjà en décalage avec ces micro-maisons écologiques et vous ne trouverez pas d'évacuation d'eaux usées à tous les coins de rue si vous voyagez avec votre habitat mobile. Il est aussi possible d'installer des sanitaires à compostage automatique. 

La Tiny House est directement fabriquée sur une remorque de bateau, qu'elle ne quittera pas même lors de son installation sur un terrain pour du long terme. Le fait qu'elle soit montée sur roues lui confère l'avantage d'être mobile, mais pas seulement, cela lui permet de s'installer à un endroit sans permis de construire pour une durée de moins de trois mois. Si vous souhaitez résider sur un emplacement au-delà de cette durée, il est fortement conseillé d'exposer votre projet de Tiny House ainsi que demander une autorisation de stationnement à la mairie de la commune. Vous pourrez en découvrir davantage sur la législation autour du mouvement de ces petites maisons mobiles grâce au très chouette collectif Tinyhousefrance

Toutefois, il est bon de préciser qu'avoir une Tiny House, c'est aussi un jeu de patience. En effet, comme vous avez pu le lire précédemment, ces petites maisons mobiles sont uniques et sur-mesure, elles demandent alors un délai d'un mois à deux mois pour leur construction sans compter le travail en amont pour l'adapter aux besoins de l'habitant. De plus, la demande est en pleine explosion, de ce fait, il faut compter selon les fabricants entre plusieurs mois à deux ans d'attente sur liste avant la livraison de votre habitat insolite. Sachez que pour les bricoleurs, les pressés ou les petits budgets, il est aussi possible d'auto-construire sa minuscule maison sur roues, ou de la commander hors d'eau/hors d'air. 

Ce délai d'attente permet aussi au futur Tiny Houser d'organiser son nouveau mode de vie minimaliste et faire un rééquilibrage de sa consommation. À la maison, nous avons entamé une démarche vers le zéro déchet ainsi qu'un très grand tri dans nos affaires. C'est à cet instant où a débuté un grand désencombrement, vous pouvez retrouver nos guides pratiques pour alléger : 

Vue sur la cuisine et l'escalier menant à la mezzanine de la tiny house française au toit bleu fabriquée par baluchon  la salle de bain de la tiny house, petite maison sur roue, fabriquée par l'entreprise française baluchon.

Est-ce qu'une Tiny House c'est comme une caravane, une roulotte ou un mobil-home ?

La Tiny House est différente du mobil-home, de la caravane ou encore de la roulotte. Les professionnels du domaine soit, les constructeurs de Tiny House sont les mieux placés pour vous expliquer pourquoi, ci-dessous : 

Mais du coup, c'est comme une caravane en bois ?

La tiny house est composée exactement des mêmes matériaux qu’une maison ossature bois moderne (exceptée la remorque bien sûr !). Ceux-ci garantissent à la maison une bonne isolation thermique et phonique, en été comme en hiver, ainsi qu’une excellente durabilité. La tiny house peut vivre toute l’année en extérieur. Nul besoin d’hivernage pour la protéger. L’architecture et l’aménagement de nos tiny houses sont conçus en fonction des besoins des futurs habitants, ce qui permet de répondre à toutes les envies, même les plus loufoques ! Nos matériaux sont éco-responsables et biosourcés, et nos fournisseurs sont locaux. Nous considérons que 97% des matériaux utilisés lors de la fabrication de nos tiny houses sont recyclables. Enfin, la fabrication est artisanale et non industrielle. Vous l’aurez compris, les seuls points communs avec la caravane sont finalement... les roues !

Questions - réponses fréquentes sur le site de Baluchon

D'accord, ce n'est pas une caravane, mais pourquoi vous ne pouvez pas l'assimiler à d'autres habitats mobiles comme le mobil-home ou la roulotte. Découvrez les différences ci-dessous : 

La différence avec un mobil-home ? 

Elle se tracte simplement avec une camionnette (et on peut la faire rouler à 110 km/h… pour les plus téméraires), elle comporte tout le confort d'une vraie maison… mais en minuscule.

La différence avec une roulotte ? 

Le châssis n'est pas le même puisque celui-ci est une base de remorque routière, la forme n'est pas la même et surtout le volume intérieur qui est très spacieux avec une hauteur sous plafond de 3,20 m.

Les modèles du premier constructeur français La Tiny House 

Vous l'avez sans doute compris, la Tiny House est un habitat unique et insolite, durable dans le temps et à la dimension écologique prononcée.

Est ce que vous connaissiez ces petites maisons sur roues ? Aimeriez-vous vivre en Tiny House ? Avez-vous déjà un projet de construction ou d'auto-construction en cours ou à venir ? 

Retrouvez les motivations de notre projet de Tiny House en famille à travers un article détaillé. 

L'ensemble des photos de l'Essen'Ciel ont été prise par l'entreprise Baluchon, constructeur de cette jolie merveille. Bientôt à venir notre jolie Tiny House en image, car elle est actuellement en cours de fabrication dans leurs ateliers. 

Rédigé et publié par Léna le 09/03/2018 sur le blog lecaninole.fr