Recette pour fabriquer son savon maison DIY

faire du savon maison

Dans notre transition vers le zéro déchet, il allait de soi que si nous utilisions des produits écologiques pour faire le ménage, il en allait de même pour faire notre toilette.

faire son savon maison facilementD’autant plus qu’avec un bébé à la maison, nous voulions utiliser des produits les plus naturels possibles. Alors, après avoir testé la confection du shampoing solide, nous nous sommes lancés dans la fabrication du savon maison beaucoup plus doux pour la peau que les savons du commerce. On vous explique tout de suite comment procéder !

Le matériel pour fabriquer son savon maison DIY

Avant de vous lancer dans votre fabrication artisanale, vous devez disposer de tout le matériel nécessaire. Il vous faudra donc :

  • Du matériel de sécurité pour vous protéger (voir dans la rubrique précautions de base)

  • Deux grands bols résistants à la soude caustique donc surtout pas d’aluminium, de plastique, de bois ou d’étain. Privilégiez le verre ou l’inox qui sont résistants à la chaleur produite par la réaction entre la soude et l’eau et si vos récipients possèdent un bec verseur c’est encore mieux.

  • Deux cuillères au moins. L’une en plastique résistant à la chaleur ou en acier inoxydable pour le mélange soude/eau ; l’autre de style fouet en métal ou spatule en silicone pour le mélange des ingrédients.

  • Une balance de précision à 0,01 g près.

  • Un mixeur-plongeur pour faire des mélanges parfaitement homogènes.

  • Deux thermomètres de précision ou bien un thermomètre de surface pour vérifier la température des liquides.

  • Un moule à savon en silicone ou en plexiglas.

  • Des chiffons pour essuyer immédiatement les éclaboussures.

  • Des bandelettes de papier pH.

Les ingrédients indispensables

Lorsque vous envisagez de fabriquer un savon maison, vous aurez besoin de 3 ingrédients de base à savoir : des huiles/beurres végétaux comme l’huile d’amande douce, l’huile de coco, l’huile d’olive, l’huile de ricin, l’huile d’argan parmi les plus connues mais il en existe beaucoup d’autres.

Vous pouvez également opter pour des graisses animales. Sachez néanmoins que les savons à base de matières grasses végétales sont plus doux que ceux obtenus à partir de graisses animales. Et si vous êtes vegan, cette possibilité ne sera évidemment pas retenue.

ingrédients pour faire son savon

Il vous faudra ensuite de la soude caustique (NAOH) que vous pouvez trouver sous différentes formes comme des perles ou en solution déjà toute prête avec une dilution à 30,5 %. Elle est la base indispensable pour une saponification à froid, elle est économique et pratique. Attention à ne pas la confondre avec les cristaux de soude qui n’ont rien à faire dans la fabrication du savon.

Enfin, il vous faudra de l’eau déminéralisée car l’eau du robinet contient des minéraux qui sont susceptibles d’interagir dans la réaction chimique avec la soude et cela pourrait faire rater votre recette.

En dehors de ces ingrédients de base, vous pouvez ajouter des éléments facultatifs comme des fragrances pour savon ou des huiles essentielles afin de parfumer votre préparation. Et si vous voulez un savon personnalisé, vous pouvez également mettre des pigments colorés ou des colorants naturels afin de donner une touche de couleur dans la salle de bain.

Les précautions de base

  • Travaillez toujours dans un espace sécurisé sans enfant, ni animaux à proximité. Votre plan de travail doit être vide et propre. Veillez à bien protéger vos surfaces.

  • Équipez-vous du matériel de sécurité nécessaire à savoir : des vêtements couvrants parfaitement vos bras et vos jambes, des chaussures fermées, des gants, des lunettes de protection et un masque pour les odeurs de soude qui sont nocives.

  • Préparez tous les ingrédients d’avance et pesez-les à l’aide d’une balance de précision à 0,01 g près. Cela est très important notamment pour la quantité de soude caustique.

  • Réservez des ustensiles et des outils uniquement dédiés à la saponification à froid.

  • Commencez par des recettes simples avec 2 ou 3 beurres et/ou huiles sans ajout de pigments, fragrances, huiles essentielles. Cela viendra ensuite quand vous serez au point sur la technique de base.

  • Choisissez un surgraissage entre 8 et 10 %, une quantité totale de beurres/huiles entre 500 et 800 g dont 40 % de beurres/huiles solides pour 60 % d’huiles liquides.

  • Lorsque vous faites votre mélange soude et eau, versez la soude dans l’eau et pas l’inverse. En cas de projection, mieux vaut avoir de l’eau sur vous plutôt que de la soude pure ! Il est conseillé de faire le mélange directement dans un bain-marie d’eau froide dans votre évier. Ainsi, il n’y a aucun risque même si le mélange se renverse.

  • De même, versez votre solution de soude dans les huiles et non l’inverse. La température idéale du tout doit se situer entre 30 et 40 °C.

  • Attendez au moins 48h avant de démouler et de couper votre savon. Vous pouvez même le passer 1h au congélateur pour vous faciliter la tâche du découpage.

  • Patientez 4 à 6 semaines avant d’utiliser vos savonnettes. Faites obligatoirement un test de pH avant de vous laver avec. Logiquement, le pH du savon doit être redescendu durant la cure c’est-à-dire la période de séchage.

Recette de petits savons à l’huile d’olive

faire son savon maison facilementLes quantités sont données pour environ 1 kg de savon.

Il est important de toujours recalculer les quantités de soude et d’eau qui se jouent au gramme près en fonction des produits que vous allez utiliser.

La réussite de votre recette en dépend et ce serait dommage d’avoir un savon caustique inutilisable à cause d’une erreur de calcul.

Pour cela, il existe des calculateurs automatiques que vous pouvez utiliser comme SoapCalc ou Mendrulandia.

faire le dosage

Ingrédients :

  • 450 g d’huile d’olive

  • 250 g d’huile de coco

  • 100 g d’huile de tournesol

  • 108 g de soude caustique

  • 302 g d’eau déminéralisée

  • Facultatif huiles essentielles 10-15 ml de l’HE de votre choix (lavande, camomille, géranium …)

Suivre les étapes dans l’ordre :

  • Protégez bien votre plan de travail, cela facilitera l’étape du rangement et évitera d’abîmer la surface sur laquelle vous allez travailler.

  • Réunissez votre matériel et vos ingrédients.

  • Préparez une bassine d’eau ou remplissez votre évier d’eau froide. Ayez toujours une bouteille de vinaigre sous la main, en cas de projection de soude vous pouvez en appliquer pour neutraliser la brûlure.

  • Préparez votre moule à savon et graissez-le si besoin.

  • Pesez l’huile de coco solide et faites-la fondre au bain-marie dans un récipient en verre résistant à la chaleur.

verser le savon

  • Chaussez vos lunettes de protection, mettez vos gants, baissez vos manches. La partie délicate démarre maintenant, veillez à bien aérer votre pièce en gardant la fenêtre ouverte. Pesez les perles de soude dans un petit récipient en verre.

  • Pesez l’eau déminéralisée dans un autre récipient en verre qui va résister à la chaleur. Diluez la soude progressivement dans l’eau jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Attention, la réaction du mélange eau/soude peut chauffer très fort et monter jusqu’à une température comprise entre 50 et 90 °C d’où l’importance de placer le mélange dans une bassine d’eau froide pour abaisser la température.

    Versez toujours la soude dans l’eau et jamais l’eau dans la soude afin d’éviter des projections dangereuses. Portez votre masque afin de respirer le moins possible les vapeurs produites par la solution.

  • Faites refroidir la solution eau/soude dans son bain d’eau froide jusqu’à la température de 29°C. Surveillez régulièrement et gardez votre fenêtre ouverte.

démouler le savon

  • Lorsque l’huile de coco est fondue, vous pouvez ajouter l’huile d’olive et l’huile de tournesol. Mélangez et placez un thermomètre afin d’atteindre aussi 29°C.

  • Tous les mélanges sortent de leurs bains respectifs. Il est temps de verser la solution de soude dans les huiles et surtout pas l’inverse. Procédez lentement et mélangez bien avec une spatule.

  • Ensuite, utilisez votre mixeur-plongeur pour faire épaissir votre mélange. Faites cela en plusieurs étapes pour vérifier la consistance de votre pâte de savon régulièrement. Lorsqu’une trace commence à apparaître vous pouvez arrêter de mixer. Il s’agit du moment où lorsqu’une goutte retombe dans le récipient, elle laisse une marque dans le mélange.

  • Si vous voulez ajouter des huiles essentielles pour parfumer votre savon c’est le moment de le faire. Remuez le tout avec une spatule.

  • Versez la pâte dans le moule à savon et recouvrez de film plastique de façon à toucher la surface du savon. Vous pouvez mettre un poids dessus et recouvrir avec un torchon

  • Laissez reposer de 24 à 48 h.

  • Vous pouvez nettoyer votre matériel au liquide vaisselle et au vinaigre pour enlever les résidus de soude.

fabriquer son savon maison

  • Au bout de 48h, vous pouvez démouler votre savon. Portez toujours des gants car la matière est encore caustique. Vous pouvez découper des tranches, y graver ce que vous voulez avec un tampon spécial.

  • Alignez vos petits savons sur du papier non imprimé (à moins de vouloir lire les petites annonces sur votre savonnette !) et laissez sécher dans un lieu tempéré et aéré pendant minimum 4 semaines.

  • Au bout d’un mois, grattez les zones blanchies et faites un test de pH en humidifiant votre savon. Le pH d’un savon maison est compris entre 8 et 10 voire 11. Si le taux ne convient pas, patientez une ou deux semaines de plus et faites un nouveau test.

  • Lorsque les savons sont prêts, vous pouvez les emballer soigneusement dans du papier ou les conserver dans une boîte à chaussures en attendant de vous en servir. L’important c’est qu’ils soient entreposés dans un endroit frais et sec.

Mon petit truc en plus

Si vous voulez réaliser un savon spécial pour la toilette de bébé, il vous faut déjà maîtriser parfaitement la technique de saponification à froid. N’utilisez jamais d’huiles essentielles, pas d’huile d’amande douce ou de fruits à coque avant 12 mois et prévoyez un taux de surgras d’au moins 8%.

L’idéal étant un taux de 10 %. Vous pouvez utiliser une recette avec 60% d’huile d’olive, 20 % d’huile de coco, 20 % de beurre de karité et 10 % de surgras. Reportez-vous au calculateur automatique pour les proportions d’eau déminéralisée et de la soude.

Retrouvez mes différents DIY pour la maison :