Le grand ménage pour un habitat sain et écologique

Maison saine

Au sommaire de cet article

Pour vivre dans un habitat propre est sain, il n’y a pas de secret. Il faut faire le ménage régulièrement et éviter que les poussières, les salissures et les moisissures ne s’installent.

Depuis toujours, on nous a habitués à acheter différents produits pour nettoyer les sols et les surfaces, la vaisselle, le linge, les WC, la salle de bain, la cuisine, etc. Tout cela prend beaucoup de place, coûte très cher mais le plus embêtant de tout : c’est très mauvais pour notre organisme et pour la planète.

Produits chimiquesVous avez déjà lu les étiquettes des produits ménagers ? Pour la plupart, elles sont ornées d’une belle tête de mort

Pour vous je ne sais pas mais pour moi, ce n’est vraiment pas un gage de confiance et ça aurait plutôt tendance à m’inquiéter alors je préfère m’en passer.

Et c’est là que réside tout le paradoxe ! Notre foyer se doit d’être toujours nickel pour qu’on puisse respirer un bon air non pollué, mais les détergents sont nocifs pour les voies respiratoires et irritants pour la peau. Alors comment faire pour se sortir de ce cercle vicieux ?

Tout simplement en se tournant vers des solutions écologiques qui, de surcroît et pour le plus grand plaisir de notre compte en banque, sont très économiques. En effet, les matières premières qu’on utilise dans un ménage écologique sont très peu onéreuses, absolument non toxiques et on les trouve partout dans le commerce et sur Internet.

Suivez mes quelques conseils pour profiter d’une maison toujours clean, sans y passer trop de temps et en dépensant le minimum requis.


Pourquoi se convertir au nettoyage écologique ?

Décider de ne plus avoir recours aux produits chimiques traditionnels est une petite révolution dans notre monde où on est accoutumé à utiliser des nettoyants tout faits et à destination spécifique.

Le marketing a pendant de très nombreuses décennies réussi à nous faire croire que nous avions besoin d’un détergent particulier pour chaque pièce de la maison alors qu’avec seulement quelques produits et bonnes astuces, on peut tout nettoyer du sol au plafond.

De quoi avoir des doutesCes ingénieux publicitaires ont d’ailleurs insérer dans nos esprits le fait que notre maison devrait avoir l’odeur du propre.

Mais si c’est propre, ça ne sent rien, non ?!? Je vous laisse méditer là-dessus…

Le but du ménage écologique est avant tout de nettoyer la maisonnée sans la polluer tout en préservant l’environnement. L’air doit rester sain et sans odeurs.

Les produits qui sont utilisés sont non toxiques pour les habitants bien sûr mais pour les animaux de compagnie. Ils n’irritent ni la peau ni les muqueuses quand ils entrent en contact avec (mais cela reste tout de même déconseillé). Enfin, ils ne polluent pas le réseau domestique des eaux usées.

Pour faire le bon choix dans vos indispensables, je vous conseille de les acheter naturels et/ou sous le label bio et de les conserver à l’abri de la lumière, de l’humidité et des enfants.


Quels sont les produits ménagers écologiques indispensables ?

Puisque vous voilà décidé à bannir les acides chlorhydrique, sulfurique et phosphorique ainsi que l’eau de Javel, l’ammoniac, les phtalates, les agents de blanchiment et autres parfums de synthèse, voyons ensemble les produits ménagers écologiques indispensables au nettoyage de votre maison.

L’eau

Lorsqu’on est face à de petites taches insignifiantes ou que des résidus alimentaires sont incrustés dans un plat, il n’est pas forcément nécessaire d’ajouter un produit nettoyant. Un peu d’eau et on laisse tremper quelques heures.


Le bicarbonate de sodium ou de soude

Bicarbonate de soudeLégèrement abrasif, c’est un mélange de sel et de craie qui se présente sous la forme d’une poudre et qui se vend généralement autour de 2 euros dans un emballage en carton.

Multiusage, il désodorise les lieux où on le saupoudre.

Vous pouvez en mettre dans le réfrigérateur ou dans les chaussures par exemple. Pour les tapis et les matelas, saupoudrez et passez l’aspirateur.

Pour les taches difficiles, confectionnez une pâte avec de l’eau et laissez poser une nuit.

Pour en savoir plus, découvrez notre article : 10 astuces pour nettoyer avec du bicarbonate de soude.

En ce qui concerne l’entretien des canalisations, versez-y 1/3 de bicarbonate et 2/3 de vinaigre blanc. Une réaction effervescente va s’opérer. Il vous suffira de faire couler de l’eau bien chaude au bout d’une trentaine de minutes.

De par son côté abrasif, il faut éviter le bicarbonate de soude sur les surfaces fragiles et sensibles aux rayures.


Le savon noir

Bidon de savon noirIl s’achète solide ou liquide et se mélange avec de l’eau (1 dose de savon noir/5 doses d’eau).

Je l’achète en bidon de 5 litre comme ça je suis tranquille.

Je l’utilise principalement pour le nettoyage des sols et des zones en contact régulier avec du gras comme le four ou la hotte mais aussi sur des surfaces naturelles quand le bicarbonate de soude s’avère trop abrasif.


Le vinaigre blanc

Produit naturel issu d’une fermentation céréalière ou fruitière, il désinfecte et assainit toutes les surfaces et toutes les pièces de la maison, combat le calcaire, lutte contre les mauvaises odeurs, nettoie les vitres, remplace l’adoucissant dans le lave-linge et le liquide de rinçage dans le lave-vaisselle, etc.

Vinaigre blancS’il n’y a qu’un seul produit qui fait à peu près tout à avoir pour réaliser un ménage écologique, c’est bien celui-là.

Et cerise sur le gâteau, la bouteille d’un litre coûte moins d’un euro et le vinaigre n’a pas de date de péremption. Prenez un vinaigre blanc à 8% d’acide acétique.

Pour nettoyer un appareil ou une surface très entartée, utilisez le vinaigre blanc pur et chauffé et laissez-le agir une heure.

Pour l’entretien courant de toute la maison, mélangez 1/3 de vinaigre blanc à 2/3 d’eau dans un pulvérisateur et « pschittez » les surfaces à nettoyer puis passez un chiffon microfibre. Dans le bac adoucissant du lave-linge, versez un verre. Le linge ressort souple et sans odeur.

Bon à savoir : Il y a quelques restrictions à l’usage du vinaigre blanc. Il ne doit jamais être mélangé à de l’eau de Javel et ne doit pas servir à nettoyer des surfaces en pierres naturelles comme le marbre ou le ciment. Enfin, il peut rendre poreux les joints de caoutchouc donc il est plus prudent de le diluer et de rincer sans attendre.


Les huiles essentielles

Huile essentielleOn peut s’en passer dans un ménage écologique mais elles apportent tout de même un plus bien appréciable. Tout d’abord, elles parfument agréablement la maison. N’hésitez pas à en ajouter quelques gouttes à vos mélanges contenant du vinaigre blanc afin d’atténuer son odeur.

Ensuite, certaines ont des propriétés assainissantes, désodorisantes, antiseptiques, antifongiques, antibactériennes, etc. Pour ma part, j’aime beaucoup les HE de citron, de tea tree et de menthe poivrée.

Vous trouverez tous ces différents produits en petites et grandes surfaces, en droguerie et sur Internet.

Dans l’idéal, je vous conseille de vous les procurer auprès de marques reconnues par l’État pour leur engagement dans le respect de l’environnement grâce à un label. Il en existe plusieurs de confiance tels que Ecocert, Ecolabel, NF Environnement, etc.

Poursuivez votre lecture avec notre article complet sur les diffuseurs d’huile essentielle


Quels sont les ustensiles indispensables à un ménage écologique ?

S’il vous fallait encore une raison pour entrer dans le monde merveilleux du ménage écologique, on va maintenant parler des ustensiles nécessaires. Une fois encore, rien ne coûte cher et on n’a pas besoin de grand-chose.

Des chiffons microfibres

Chiffon microfibreJe n’ai pas trouvé plus efficace que les lavettes microfibres pour le ménage.

À sec, les microfibres sont bien plus efficaces qu’un plumeau ou qu’un chiffon à poussières car rien ne s’envole et tout reste sur la lingette. Les matières sont comme emprisonnées dans le tissu.

En utilisation avec un mélange liquide, j’ai remarqué qu’on en mettait moins qu’avec un chiffon en tissu classique. Ça ne coûte que quelques euros à l’achat et ça passe en machine mais il faut éviter le sèche-linge.

Je vous conseille les chiffons microfibre MR. SIGA Ils sont vraiment top !

Je les ai depuis plusieurs mois et elles sont encore comme neuves. Comme elles ne peluchent pas, je peux les utiliser sur toutes les surfaces et dans toutes les pièces de la maison et elles se lavent à 40°C en machine.


Un pulvérisateur

Lot de 2 Pulvérisateur en Verre rechargeable de 500 ML.
Lot de 2 Pulvérisateur en Verre rechargeable de 500 ML. Voir le produit en ligne
Ça vous permet de faire vos mélanges et de les conserver facilement. À vous de bien choisir votre pulvérisateur pour qu’il dure le plus longtemps possible.

On trouve des modèles pas cher un peu partout, mais malheureusement la qualité n’est pas au rendez-vous.

Bien souvent en plastique, il vaut mieux opter pour un pulvérisateur robuste pour ne pas à avoir à le renouveler régulièrement.

Pour les réfractaires au plastique, sachez qu’il existe des flacons spray en verre. À vous de voir !


Quelques astuces pour conserver une maison saine

Pour conserver une maison saine, il faut se débarrasser des polluants naturellement présents dans le foyer. Pour cela, il y a une solution très simple et qui ne coûte pas un euro : on ouvre les fenêtres !

Aérer les pièces de la maison

Au minimum 10 minutes par jour et dans toutes les pièces, on aère en grand afin de renouveler l’air et se débarrasser de tous les composés volatils. En été, on le fait tout naturellement alors qu’en hiver, on n’est plus réticent à cause du froid.

C’est pourtant à cette période qu’on devrait le faire le plus puisqu’on vit principalement à l’intérieur dans des atmosphères chauffées et confinées où les virus et les bactéries prolifèrent allégrement.

Pour éviter les mauvaises odeurs et une invasion de mouches, ne laissez pas les sacs poubelles s’entasser et penser à nettoyer le fond à chaque changement. Une fois propre, déposez un peu de bicarbonate dans le fond. Il absorbera les prochains effluves ainsi que les liquides en cas de fuite du sac.

Changez vos draps tous les 10/15 jours et aspirez votre matelas après avoir saupoudrer du bicarbonate de soude. Vous empêcherez ainsi la prolifération des microbes et des acariens, particulièrement néfastes pour les personnes asthmatiques notamment.

Passez l’aspirateur dans toute la maison au minimum une fois par semaine, deux fois voire plus si vous avez des chats et/ou des chiens notamment en période de renouvellement du pelage. Les poils, surtout pour les personnes allergiques et asthmatiques, sont très problématiques et volent un peu partout donc le balai n’est pas suffisant.

Bon ménage à toutes et tous !


Ces articles pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.