Faut il manger bio pour manger sain ?

Article rédigé avec ♥ par Léna le 25/02/2020

manger bio et sain
Le bio est né de la volonté de dire non à l’agrobusiness de masse, à la pollution de nos sols et nos corps par des engrais chimiques. 

À la maison, nous ne mangeons pas 100% sous le label “bio” car nous aimons dénicher et encourager des petits producteurs locaux ayants une vision dite “raisonnée” de leur activité. Très souvent, ils n’ont pas le label et pour autant, ils sont tout aussi, voir plus engagés que certains ayants la véritable étiquette. 

Toutefois, côté vrac, c’est en boutique bio que nous trouvons notre bonheur. Bocaux et sacs en tissus sous le bras, nous limitons considérablement nos déchets et nos emballages. 

Quels aliments bio sont à privilégier ? 

Côté santé et protection de l'environnement, 5 aliments biologiques sont à prioriser : 

  • les fruits et légumes 
  • les céréales complètes 
  • les produits laitiers 
  • l'huile d'olive
  • le vin

Choisir des fruits et légumes bio pour les manger crus

Côté fruits et légumes, il est important d’opter pour des produits issus de l’agriculture biologique si vous souhaitez les consommer crus, sans cuisson. C’est principalement le cas lors des beaux jours où salades, tomates, concombre, herbes aromatiques, fraise, abricots et beaucoup d’autres vont rendre visite à vos assiettes. 

Lorsque vous optez pour des céréales complètes, il est bon de savoir qu’elles conservent leur enveloppe extérieur, très riche en fibre, c’est l’endroit idéal où se stocke les pesticides et molécules chimiques auxquelles sont exposées lors de la culture. C’est pourquoi, il est essentiel de choisir des céréales issues de l’agriculture biologique non exposée à des agents toxiques pour votre santé. 

Lorsque vous choisissez une huile d’olive biologique, vous devez savoir que la première pression se fait sur ses fruits entiers à froid. 

Les produits laitiers issus de l’agriculture biologique offre jusqu’à trois fois plus d’omega 3 que ceux de l’agriculture conventionnelle car les animaux consomment davantage d’herbage que de céréale. 

Pour la petite info, 60 millions de consommateur a sorti un hors série “Le meilleur du bio” en juillet 2019 qui est vraiment très intéressant. Dans ce magazine, vous pouvez trouver 130 produits testés et comparés dont une étude sur le lait. Ils ont testé 9 marques de lait dont 6 biologiques afin de déceler la présence d’éventuel résidus toxiques. L’ensemble des laits examinés étaient clean, que ce soit de pesticides ou de résidus de médicaments. 

À noter également qu’au sein de cette étude, nous avons appris que dans l’agriculture biologique, les médicaments sont strictement réservés aux animaux malades, qu’au delà de trois prises par an, la production ne peut plus être labellisée bio. L’agriculture conventionnelle est soumise à une réglementation moins stricte. 

Suivre le rythme de saison dans votre assiette est le plus important car manger des fraises issues de l’agriculture biologique en hiver n’a rien de très bio. Au contraire, l’impact carbone des fruits ou légumes produits à l’étranger et importés est un véritable fléau. 

Pour faire résonance, si nous souhaitons préserver la planète, il est préférable d’éviter :

  • les fruits sous blister plastique
  • les plats préparés biologiques mais sur-emballés

faire ses courses en vrac pour limiter les déchets

Faut-il manger bio à tout prix ? 

L’idée est de ne pas courir à tout prix après un label bio, mais plutôt de prendre de la hauteur. En effet, manger des aliments issus d’une agriculture biologique est intéressant pour la planète et la santé lorsque celle-ci est à taille humaine et qu’elle respecte les sols. 

Il est important de rappeler que le “bio” ne veut pas dire sans danger pour notre terre, cela signifie que le produit ne contient pas de pesticides ou de substances chimiques. Toutefois, les procédés pour produire peuvent être naturels mais contenir du cuivre ou avoir un impact sur la vie de certaines espèces d’insectes ou la microfaune des espaces naturels. 

Par conséquent, il est important de consommer bio en valorisant des producteurs engagés à produire par éthique et pour protéger l’environnement ne sont pas les mêmes que ceux qui souhaitent à tout prix répondre à une demande grandissante et à l’agrobusiness. Pour les connaître, il est important d’aller à la rencontre de producteurs locaux, apprendre à connaître leurs pratiques et leurs volontés, au-delà du marketing. 

Privilégier un mode de vie sain 

Avant même de consommer 100% bio, vous pouvez préserver votre corps et l’environnement avec des pratiques alimentaires simples :

  • augmenter votre consommation de fruits et légumes 
  • privilégier les produits locaux et de saisons 
  • diminuer votre apport de viande et charcuterie 
  • éviter les produits préparés et sur-transformés. 

Vous pouvez découvrir d'autres articles sur la même thématique :