Pourquoi instagram m'a fait penser que j'étais une "mauvaise mère".

Article rédigé avec ♥ par Léna le 22/03/2019

Mère imparfaite, aimante et humaine
Appel à la bienveillance envers les jeunes parents sur les réseaux sociaux.

Stop à la vitrine des mamans parfaites. 

J'ai l'impression qu'instagram est parfois une vitrine digne d’un concours du meilleur parent : “j'allaite mon enfant, je fais du portage, je fais de la DME et j'adopte la parentalité positive”. Tant mieux, ça fait des enfants heureux, mais il ne faut pas oublier que la bienveillance ne s'arrête pas à l'éducation que nous donnons à nos enfants.

Les partages d'expérience, c'est cool, le partage de grands principes culpabilisants, c'est chiant.

La volonté de bien-faire avec leurs enfants font oublier à certaines que chaque bébé est unique et chaque expérience est différente. Devenir mère est intense, beau mais aussi difficile, comment est ce possible de voir si peu d'empathie alors que nous l'avons toutes vécues ? 

Instagram m'a fait pleurer ! Il m'a fait douter de moi-même, m'a rendu encore plus sensible et épuisée que je ne l'étais déjà en tant que mère et femme.

Aimer son enfant et faire de son mieux. 

Mon bébé est un bébé aux besoins intenses, nous avons rencontré des difficultés, j'ai arrêté d'allaiter car j'étais épuisée, je n'ai pas pu le porter car il ne supportait pas ça, j'ai parfois dû le laisser pleurer pour souffler car le manque de sommeil rend dingue et ultrasensible. Et je vous assure que je n'en ai éprouvé aucune fierté, seulement un crève cœur. Je ne suis pas wonderwoman, je suis une maman simplement Humaine et aimante.

Quand je regarde Instagram, je vois souvent des posts avec de grands discours sur le maternage proximale, les bienfaits de l'allaitement prolongé et des beaux principes de l'éducation bienveillante. C'est chouette si certaines arrivent à les mettre en place mais ça déborde vite sur des jugements ou des propos indirectement blessants.

Quand on a un bébé qui jusqu'à 8 mois se réveillait encore toutes les 45 minutes, a fait sa première nuit complète à plus de 10 mois, passait 20 heures sur 24 au sein, qui n'a jamais fait de siestes avant ses 7 mois ou encore qui pleurait 12 à 16h sur 24 jusqu'à 5 mois. On ne peut pas se permettre d'avoir tous ces beaux et grands principes car on fait au mieux mais même le mieux ne suffit pas

Savoir s'écouter et prendre soin de son couple. 

Lire à de multiples reprises que le fait de laisser un bébé pleurer peut entrainer des séquelles à vie ou encore qu'il ne pleurera plus car il sait que personne ne viendra. Personne ne parle que le fait de poser son enfant dans son lit, le laisser pleurer et souffler quelques minutes, même si c'est 20 minutes, ça peut lui sauver la vie. Ça, personne n'en parle, alors que c'est une réalité, être à l'écoute de son enfant, c'est une chose, mais dépasser ses limites arrivent vite. Pour être un bon parent, il faut avoir de la ressource, pour cela il faut veiller sur soi et son conjoint.

Je ne fais ce post pour me plaindre ou me faire plaindre. J'aime mon enfant, je suis fière de lui, je lui donne depuis sa naissance tout mon amour, je suis la meilleure des mamans qu'il aurait pu avoir car je suis la sienne. On a appris à se connaître, à s'aimer, on a fait des erreurs, on a pleuré ensemble, on a des regards complices, des moments de rires, de câlins mais aussi des heures de désespoirs, plus de nuits sans sommeil qu'avec. Parfois je lui en ai voulu d'être aussi demandeur, en réalité, je ne lui en voulais pas à lui, mais plutôt à moi de ne pas réussir à donner plus.  

S’il vous plaît, veillez à vos paroles, vos posts, soyez bienveillants avec votre prochain, faites preuve d'empathie et restez à l'écoute de l'autre. Chaque bébé est différent, chaque expérience aussi. Vivez la vôtre, partagez là mais ne blamez pas ce qui ne font pas comme vous. Eux aussi font de leur mieux et aiment leur enfant. 

Mères aimantes, humaines et imparfaites. 

Une selection des beaux messages reçus sur mon compte instagram suite à cet appel à bienveillance. 

luizzati

Holy shit comme il fait du bien ton post !! Tu résumes si bien ma pensée depuis la naissance de notre fille 
Bravo et tu es une maman qui déchire car tu fais de ton mieux et c’est ça qui compte 

eudine_aubane

Crois moi la majorité des parents passe par là...on a tous ces moments où notre corps et notre patience à ses limites. Surtout nous maman.. mais quand l'enfant sent l'amour que ses parents lui apportent au quotidien il n'y a rien de plus beaux et de plus important 

fan_et_ses_minipouss

J'ai 4 enfants, j'en ai allaité aucun, et aucun n'a fait ses nuits avant l'âge de 2 ans .... parfois j'ai dû les laisser pleurer pour pleurer moi-même et pouvoir les reprendre pour les calmer .... Et malgré tout ça je leur donne tout ce que j'ai et je les aime d'un amour infini. J'ai fait des erreurs, j'en ferai encore, mais ça fait parti du jeu  tu es une super maman !!

lajobe56

Vive les boobs , vive les biberons , vive le cododo, vive les chambres séparées des enfants , vive la DME, vive la purée maison , vive les petits pots industriels , vive les couches jetables , vive les couches lavables , vive le portage , vive les poussettes ...Et surtout.. vive l'amour que l'on donne à son enfant! Il ne sera pas plus heureux dans sa vie car il a pris le sein de sa mère ou qu'il a été se balader en porte-bébé non physio.. il sera juste heureux de l'amour qu'il recoit de ses parents ( et quant je dis parents je parle des parents biologiques ou adoptifs .. !)

tricotraye74

Grand merci pour ces propos....Je me retrouve tellement dans ce que vous dites, pour en avoir vécu moi aussi une bonne partie...Et la culpabilité, alors que ma fille a 3 ans et demi, je la ressens encore...le mieux c'est encore de s'éloigner de ce type de "personnes" pour VIVRE ce que l'on doit vivre, sans jugement.

clemence___f

Entièrement raison, il faut aussi savoir se déconnecter de ces réseaux sociaux et vivre sa vie comme elle vient, personne n’est parfait, encore moins tout ce qui est sur instagram, je ne suis pas maman mais je vous soutiens à 200% dans ce que vous dites. 

3.petits.loups

Bravo pour ce texte, certaines mamans se permettent parfois des propos moralisateurs et culpabilisants. Le principal c'est que nos enfants soient heureux et aimés non ? Soyons tolérants et acceptons les différences 

lolo641969

Chaque enfant est différent, et nous faisons le mieux que l'on peut, les stéréotypes des mamans parfaites sont à bannir, à chacun son rythme, l'amour qu'on leur porte est l'essentiel, et la société est forte pour nous faire culpabiliser , et mettre sont enfant en sécurité pour ne pas craquer, prouve à quel points vous êtes responsable, alors surtout ne culpabiliser pas, vous faites de votre mieux et c'est remarquable, courage

brassmelodie

En tant que jeune maman je confirme, le pire ce sont vraiment les "conseils" que tout le monde te donne alors que tu n as rien demandé. Tu en arrives a te remettre en question, alors qu il te semble avoir suivi ton instinct. Chaque bébé est different et chaque maman aussi, je pense qu il faut vraiment suivre son instinct et faire de son mieux. 

seve9749

Et puis arrive l'adolescence et on peut être une maman épuisée, qui ne reconnaît plus son enfant. Il n'y a pas de règles ni de grands conseils qui tiennent, on fait comme on peut !

Jeune maman ou jeune papa, faîtes vous confiance, écoutez vos besoins et ceux de vos enfants. Prenez les conseils que vous pensez qui vous aideront et soyez bienveillants. L'important est l'amour que vous donnez, nous apprenons tous à devenir parent avec nos réussites et nos erreurs.