Notre expérience Montessori avec bébé

Article rédigé avec ♥ par Léna le 17/04/2019

Bébé à l'éducation bienveillante et positive qui joue avec un attrape-rêve
Nos coups de cœur et nos ratés de l'éducation alternative de Maria Montessori.

Vous connaissez sans doute la pédagogie Montessori, à la maison, nous sommes toujours partants pour tenter de nouvelles aventures. L'éducation Montessori nous plaisait sur beaucoup d'aspects différents : éveiller et éduquer l'enfant à son rythme avec beaucoup de libertés. 

Nous allons être honnêtes avec vous, nous adorons les principes d'éducation positive et bienveillante, mais nous sommes des parents imparfaits, aimants et fiers de l'être. Avant, nous avions des principes et maintenant, nous avons un enfant ! 

Nous avons tenté quelques expériences, certaines concluantes, d'autres beaucoup moins... Chaque enfant est différent, nous avons toutefois eu envie de vous faire un retour. Pour nous aider dans notre démarche, nous avons bouquiné et aussi apprécié la lecture du blog "Découvrir Montessori" tenue par une éducatrice spécialisée dans le développement de l'enfant. 

Le jouet "coup de coeur" : la balle de préhension Montessori 

Lors de la venue de notre petit garçon, une amie m'a offert en cadeau de naissance une balle de préhension. Sincèrement, c'est un jouet qui fait entièrement partie de nos essentiels 1er âge. 

Complètement amoureux des jeux d'éveils en bois, la balle de préhension s'est ajoutée au coffret à jouets premier âge d'Isaac : un accessoire ludique, sensoriel et joli. 

Ce cadeau nous a beaucoup touchés car il était en corrélation parfaite avec notre démarche minimaliste et zéro déchets. La balle a connu également un franc succès auprès d'Isaac. 

Dès tout petit, le bébé peut avoir un intérêt pour cette balle, car elle présente des faces de différentes couleurs. Durant son premier trimestre, l'enfant ne distingue pas encore réellement les couleurs, mais seulement les nuances foncées ou claires, d'où l'intérêt des différents coloris plus ou moins accentués. Il se fait tout de même un plaisir de tétouiller ou toucher cette balle aux différentes textures. Chez nous, c'est coton bio sur certaines faces et polaire sur d'autres. 

Comme l'enfant va mettre régulièrement à la bouche la balle de préhension que vous avez choisie, veillez à la composition des textiles et de la garniture de celle-ci. 

Lorsque Isaac a commencé à vouloir saisir des objets avec ses petites mains encore peu habiles, la balle de préhension a été une découverte vraiment sympa pour lui. En effet, simple à saisir et à manipuler grâce à ses creux, l'enfant n'a pas besoin d'être un expert en motricité fine pour pouvoir s'amuser et s'éveiller avec. 

En grandissant, il prend plaisir à la lancer en l'air ou essayer de nous l'envoyer pour s'échanger la balle. C'est vraiment un objet à la fois esthétique et ludique qui s'adapte à l'évolution et au développement de la motricité de bébé. 

Le top du top, c'est qu'en plus, vous pouvez facilement la fabriquer vous-même durant votre grossesse ou pour le cadeau de naissance de l'une de vos meilleures amies. Nous vous invitons à en savoir davantage ainsi qu'à apprécier le tutoriel pratique pour réaliser votre propre balle de préhension Montessori sur le blog. 

Nous avions envie de vous partager la jolie création maison de @camlabricole pour Aria, la petite fille de notre copine et blogueuse Ladydine

Balle de préhension Montessori fabriquée par @camlabricole

Grande aventure en famille dans une petite maison.

Vous le savez peut-être déjà, mais avec l'amoureux et notre petit bout, nous avons vécu pendant 9 mois en Tiny House, une petite maison sur roues. Dans 11m² au sol, autant vous dire qu'il faut être ingénieux dans l'aménagement et minimaliste dans les jouets. 

La pédagogie Montessori était plutôt en adéquation avec notre mode de vie alternatif : minimalisme, fait maison et jouets 1er âge en respect avec nos valeurs. 

La chambre Montessori de bébé 

Dans la Tiny House, nous avons choisi la simplicité pour le mobilier de chambre de notre chaton, placée sous le salon, elle était épurée et apaisante

  • un lit Montessori au sol qui nous servait également de table à langer
  • une caisse en bois pour ranger les jouets 
  • une petite table basse pour poser ses livres, composée d'un rangement interne où nous y mettions les couches lavables
  • une étagère pour ranger ses produits d'hygiène et sa boîte à musique,
  • une tringle fixée entre les deux murs pour suspendre ses vêtements. 
  • au sol un tapis tout moelleux. 

La chambre de bébé était aménagée pour créer un petit cocon à la fois chaleureux et clair.

Toutefois, nous avons mené l'expérience Montessori en Tiny House à notre sauce. En effet, par exemple, la méthode montessori préconise d'installer 4 coins distincts : le premier pour dormir, le second pour le change, le troisième pour le nourrir et le dernier pour les temps d'activité. Vous imaginez bien que dans une chambre de 2m50 sur 1m70, c'était un peu compliqué de respecter ces enseignements. 

Nous aurions aimé y disposer un miroir afin qu'Isaac puisse appréhender son reflet, avoir une vision globale de sa chambre ou encore profiter des jeux de lumière. Cependant, ce n'était vraiment pas possible. À présent, que nous sommes de retour dans une habitation traditionnelle, nous allons pouvoir nous faire plaisir et repenser la disposition de sa chambre à cet effet. 

Bébé éducation Montessori éveil et découverte

Le lit Montessori au sol. 

La chambre de notre petit garçon en Tiny House mesurait 1m40 de hauteur, autant vous dire que nous pouvions oublier le traditionnel lit à barreaux. Tant mieux, nous souhaitions à tout prix tenter un lit ouvert. À la fois esthétique et pratique, nous pensions que c'était l'idéal pour notre nouvelle habitation. 

Nous n'avons pas tout à fait respecté les dimensions recommandées par l'éducation alternative. Plutôt qu'opter pour un lit de 1m sur 90cm, nous avons choisi un petit sommier avec matelas de 1m70 sur 80cm, sur lequel nous avons disposé mon coussin d'allaitement pour éviter les chutes de bébé. 

Au sol, pour prévenir les éventuelles chutes au moment où notre petit cœur commençait à être plus actif la nuit, nous avions entreposé un tapis matelassé tout douillet. 

Depuis le retour en appartement, nous avons installé un lit à barreaux à Isaac. Nous avons toutefois gardé notre lit Montessori qui nous sert toujours d'endroit pour le change, donner le biberon d'avant la nuit et lire des livres. 

Notre choix est surtout dû au fait, qu'Isaac est un bébé dont les nuits des 10 premiers mois ont été très difficiles. Le retrouver en dehors de son lit en pleurs en sachant qu'il avait à sa portée ses jouets sans que nous ne puissions le surveiller, nous angoissait énormément. Pour la paix du foyer, le repos et les nuits complètes de notre fils, dire "au revoir et à bientôt" au lit Montessori au sol nous a soulagés. Mais ce n'est que partie remise, car nous adhérons complètement au principe. Mais bon, avant nous avions des principes, maintenant, nous avons un enfant ! 

Le mobile Montessori 

Vous avez peut-être déjà eu l'occasion de voir des mobiles Montessori, il en existe de différentes sortes à fabriquer soi-même : Munari, octaèdres, Gobbi et celui des danseurs. 

Ils sont tous super jolis et poétiques ! Si vous êtes ingénieux ou bricoleurs, tout devrait bien se passer pour la réalisation de ces derniers. Cependant, à la maison, ce n'est pas tellement notre cas ! Nous avons eu comme cadeau de naissance : un mobile Montessori à monter soi-même avec des papillons. 

Super idée, il était magnifique ! Avec plein de bonne volonté et de suite dans les idées, nous nous sommes empressés de monter ce bel accessoire de décoration et d'éveil de bébé. Ahaha, mais il faut avoir bac+18 pour arriver à ce que les différents niveaux tiennent en équilibre ? 

C'était un peu la catastrophe ! Alors, si vous êtes doués de vos mains, foncez ! Sinon, achetez-le tout fait, vous gagnerez du temps avec votre bébé à le contempler. 

Les activités Montessori testées et approuvées à la maison. 

Le panier d'objets quotidiens 

C'est l'une des pratiques de l'éducation alternative Montessori que nous adorons mettre en place avec Isaac. C'est super de voir ses réactions : le voir interagir et découvrir les objets que nous utilisons quotidiennement. 

L'idée est de prendre un petit panier en osier ou en tissu et d'y placer des objets de votre cuisine, salle-de-bain ou babioles de décoration. 

Chaque élément est tout nouveau pour lui, il le regarde, le prend dans une main, le fait glisser dans l'autre. C'est vraiment un exercice sympa d'éveil, de motricité et plutôt rigolo à observer en tant qu'adulte. 

Autant vous dire, qu'Isaac a une toute autre relation que nous à la boule à thé ou au casse-noix. 

Les comptines et jeux de mains. 

Lorsqu'Isaac était tout petit, il pleurait beaucoup, l'amoureux travaillait la journée pendant que j'étais à la maison à m'occuper du petit chat. Très vite, j'ai apprécié mimer les paroles des comptines. Peut-être que "les roues de l'autobus tournent, tournent, tournent... Les roues de l'autobus tournent, tournent, dans toute la ville" vous dira quelque chose si vous avez un enfant de moins de 3 ans. 

Isaac n'est pas encore dans l'étape d'imitation de ce que nous faisons, mais nous commençons à avoir hâte qu'il nous accompagne dans nos chorégraphies endiablées. Allez, nous vous en offrons une pour le plaisir ! 

Petit escargot porte sur son dos (montrez votre dos) sa maisonnette (faites un toit sur votre tête). Aussitôt qu'il pleut (mettez vos doigts en mouvement signifiant la pluie qui tombe) il est tout heureux (faites un sourire) il sort sa tête ! (soulevez l'index et le majeur de votre main droite en posant votre main gauche par dessus et faites bouger les antennes de l'escargot).

Les ateliers de motricité libre 

À Vannes, nous avons la super chance d'avoir des ateliers de motricité libre à disposition des enfants de 6 mois à 8 ans. Ils sont animés par une éducatrice passionnée par les jeunes enfants. 

Une heure pendant laquelle les bambins partent à la découverte de copains, de différentes textures, d'aménagements d'équipements de motricité. Les petits bouts s'y éclatent, ils testent leurs limites et apprennent à se faire confiance sans que l'adulte intervienne. Ils sont également lors de ces moments sensibilisés au respect de l'autre et l'attention qu'il faut porter aux petits camarades. Pirouette Galipette, c'est vraiment une super expérience dans la bonne humeur à chaque fois. 

Vous avez envie de découvrir d'autres articles sur la thématique du bébé écolo ? Retrouvez-nous :