Le matcha, vous connaissez ? Comment faire du thé ?

Matcha

Au sommaire de cet article

Le thé matcha est un thé vert qui se présente sous la forme d’une poudre de couleur vert électrique ou vert émeraude.

Importé au Japon par un moine bouddhiste venu de Chine au IXème siècle, il est désormais consommé sur une bonne partie de la planète.

En Occident notamment, de grandes enseignes de café et de thé se sont mises à en vendre ces dernières années et le succès fut très rapidement au rendez-vous.

Au Japon, il est le sujet d’une cérémonie très codifiée et sublimée par des initiés hautement formés et entraînés.

Poudre matcha

Il est reconnu pour ses vertus antioxydantes grâce à sa forte teneur en flavonoïdes et en catéchines mais aussi pour son effet « coup de fouet » grâce à la présence de caféine et de théine.

Comment se passe la récolte du matcha ?

Feuilles matchaDeux semaines avant la récolte du matcha, les agriculteurs recouvrent les buissons de thé afin de les préserver des rayons UV du soleil.

Ce procédé a pour but de ralentir la croissance des plantes.

Par conséquent, la couleur des feuilles devient plus sombre entraînant ainsi la production d’acides aminés et un adoucissement du goût qui, sans cela, serait bien plus amer.


Après la récolte, les feuilles sont séchées, émiettées puis conditionnées pour être ensuite mises en vente.


Comment se déroule une cérémonie du thé au Japon ?

C’est une cérémonie extrêmement codifiée et un seul article de blog ne suffirait pas pour juste pour vous présenter la réception des participants, tous les ustensiles nécessaires, les tenues vestimentaires, les accompagnements culinaires associés, les gestes, les conversations et les silences, etc.

Cérémonie du thé au JaponC’est une culture très riche et très respectée au Japon car c’est un honneur (qui coûte un certain prix !) d’y assister et les listes d’attente peuvent être longues.

Les personnes qui vous ouvrent les portes de leur maison de thé ont reçu un enseignement de plusieurs années et qui se continue tout au long de leur vie afin d’accueillir les participants et préparer la poudre de matcha dans les règles de l’art ancestrales.

Cette cérémonie du thé est un art traditionnel qui s’inspire du bouddhisme zen et qui peut durer jusqu’à 5 heures… On a rarement tout ce temps-là devant nous, donc je vais vous donner la recette pour une préparation bien plus rapide.


Comment préparer son thé matcha ?

Faire mousser le matcha à l'aide du chasenFaites chauffer de l’eau jusqu’à frémissement car elle ne doit pas bouillir. Dans l’idéal, une température moyenne de 80°C sera parfaite.

Déposez une cuillère à thé de matcha au fond de votre tasse, versez l’eau frémissante puis faites des mouvements de va-et-vient en M et en W pour bien mélanger la poudre et l’eau avec un petit fouet de cuisine ou un chasen, le fouet traditionnel japonais.

Au bout de quelques instants, une fine mousse va apparaître et vous n’aurez plus qu’à déguster. Si vous n’avez pas de chasen, un mousseur à lait électrique peut très bien convenir en remplacement.

Autre solution, mettez votre préparation dans une bouteille ou un récipient muni d’un couvercle et secouez très énergiquement pendant une bonne minute puis versez dans votre tasse et buvez.

Les différentes catégories de thé matcha

On retrouve 3 catégories principales de thé matcha : cérémoniale, premium et culinaire. On privilégie la première pour les boissons et la dernière pour les préparations cuisinées.

La qualité premium est inférieure mais reste tout à fait consommable dans une recette. Elle présente l’intérêt d’être un peu moins chère que les autres.


Quel thé matcha choisir ?

Pour un bon thé matcha, il y a plusieurs points primordiaux à prendre en compte, tout d’abord, la provenance. Bien qu’originaire de Chine, le matcha pousse au Japon.

Pensez donc à bien lire l’étiquette, toute autre pays de production ne vous offrirait pas les mêmes qualités nutritionnelles et gustatives qu’un vrai thé matcha japonais.

Ensuite, la couleur. Celle-ci doit être d’un vert clair électrique/vert émeraude et rien d’autre. Si elle tire sur le jaune ou le vert foncé, c’est qu’il s’agit d’un produit de mauvaise qualité et/ou qu’il a été mal stocké.

Enfin, le mode de production. C’est un aliment bon pour la santé, il serait alors dommage de ne pas choisir un produit issu de l’agriculture biologique garanti sans OGM ni pesticides.

Consciente de l’importance de ces trois critères, j’ai choisi Le thé Matcha Bio Japonais de chez NaturaleBio.

Thé matcha natural bio

Il est de qualité cérémoniale. Il s’utilise donc pour la préparation de boissons chaudes ou froides mais il est également parfait pour la cuisine.

Je l’utilise d’ailleurs souvent dans la préparation de petits sablés (vous retrouverez la recette à la fin de cet article).

Garanti 100% pur, biologique et sans pesticides, ce thé matcha est récolté et moulu entre deux meules de pierre comme le faisaient les anciens.

Pour le préparer, je n’ai pas fait l’acquisition de tous les ustensiles nécessaires à une véritable cérémonie du thé japonaise mais seulement du chasen, le fouet.

J’ai choisi le chasen de la marque MagiDeal.

Chasen pour le thé matchaFabriqué en bambou naturel, c’est tout d’abord son prix qui m’a attirée et je n’ai pas été déçue quand je m’en suis servie.

Il mesure 11,5 cm de haut pour un diamètre de 6 cm. Il tient très facilement dans la main et permet de bien mélanger le thé matcha avec l’eau chaude sans faire de vilains grumeaux. On obtient une mousse fine, délicate et vraiment délicieuse.


Y’a-t-il des risques à boire du thé matcha ?

Il n’y a pas à proprement parler de risque à consommer du matcha. Cependant, à cause de sa teneur en théine et en caféine, il est plus prudent de le boire le matin plutôt que le soir si vous êtes sensible afin de vous éviter une insomnie.

Et pour les allergiques au gluten, sachez que le matcha n’en contient pas.

Comment conserver son thé matcha ? Le matcha est une poudre fine et volatile qui n’apprécie pas ni lumière, ni l’humidité. Conservez votre thé dans une boîte hermétique bien fermée dans un endroit sombre, frais et sec.

La recette du matcha latte

Matcha lattePas besoin d’être bilingue italien pour comprendre que la recette du matcha latte est à base de lait bien sûr.

Lait d’amande, lait d’avoine, lait de riz, lait de cajou, lait de soja, lait de coco ou encore un lait végétal cuisiné maison feront très bien l’affaire si vous êtes intolérant au lactose, que vous n’aimez pas le lait de vache ou que vous êtes vegan.

C’est d’ailleurs du lait d’amande qui nous est le plus souvent servi lorsqu’on commande un matcha latte dans un bar spécialisé ou un salon de thé.

Donc pas d’inquiétude, qu’il soit d’origine végétale ou animale, tous les laits peuvent entrer dans la composition d’un latte matcha.

Pour la recette du matcha latte, il vous faut :

  • 1 cuillère à thé matcha en poudre
  • 5 cl d’eau à 75/80°C
  • 30 cl de lait
  • 1 cuillère à café de cassonade ou de sucre en poudre (facultatif)

Le début de la recette est identique à celle d’un thé matcha classique, ensuite :

  • Faites chauffer le lait à la casserole ou au micro-ondes jusqu’à frémissement (attention, il ne doit pas bouillir).
  • Ajoutez le lait chaud tout doucement dans votre tasse de thé matcha tout en mélangeant à l’aide de votre fouet.
  • Pour les plus gourmands, ajoutez un peu de cassonade ou de sucre en poudre et dégustez !

Bon à savoir : S’il fait chaud et que vous avez envie de vous désaltérer avec une boisson fraîche, goûtue et bonne pour votre santé, remplacez le lait chaud par du lait bien froid que vous aurez rafraîchi une dizaine de minutes au congélateur. Un régal !

La recette des sablés au matcha

Pour accompagner délicieusement votre latte matcha, je vous propose une recette toute simple à réaliser qui régalera les petits comme les grands.

Pour la recette des sablés au matcha, il vous faudra :

  • 3 cuillères à café bombées de thé en poudre matcha
  • 80 grammes de beurre
  • 180 grammes de farine
  • 1 œuf
  • 90 grammes de cassonade (ou à défaut du sucre blanc en poudre)
  • 1 sachet de sucre vanillé

Sable matchaJe vous conseille de sortir le beurre du réfrigérateur une bonne demi-heure avant de débuter la recette afin qu’il soit pommade et donc plus facile à travailler.

En ce qui concerne la farine, tamisez-la pour éviter tout risque de formation de grumeaux dans la pâte à sablés.

Préchauffez votre four à 180°C (thermostat 6).

Dans une jatte, mélangez intimement l’œuf avec la cassonade et le sucre vanillé jusqu’à ce que la préparation blanchisse légèrement et que sa texture soit bien homogène.

Ajoutez le thé vert matcha et mélangez à nouveau. Versez la farine tamisée et mélangez.

Incorporez le beurre petit à petit et pétrissez l’appareil jusqu’à obtenir une boule de pâte. Enveloppez votre boule de pâte dans un film plastique alimentaire et laissez-la reposer pendant environ 15 minutes au réfrigérateur.

Lorsque le temps de pause est terminée, sortez la boule de pâte et étalez-la sur votre plan de travail que vous aurez légèrement fariné. Il faut que l’épaisseur de la pâte étalée soit de 5 millimètres.

Découpez les formes de vos futurs sablés à l’aide d’un verre retourné ou d’un emporte-pièce puis déposez-les sur une plaque allant au four recouverte d’un papier sulfurisé ou un papier spécial cuisson.

Faites cuire vos sablés au thé matcha pendant 15 minutes. Pour savoir s’ils sont bien cuits, plantez la pointe d’un couteau. Si la pointe ressort sèche : c’est cuit ! Dans le cas contraire, remettez au four pendant quelques minutes. Bon appétit !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Céline
Céline

Curieuse du zéro déchet, maman comblée et hyper gourmande, je partage mes expériences, mes idées et mes petites recettes.