Interview de Lili'lange : service de livraison de couche lavable à domicile.

Lili'lange, le portrait d'une entrepreneuse pour les parents, les bébés et la planète grâce à un service de couches lavables livrées à domicile.
Utiliser des couches lavables, c'est simple avec Lili'lange ! 

Nous avons rencontré la créatrice de Lili'lange. Si vous êtes écoresponsable, futurs ou jeunes parents, vous allez l'adorer. 

Grâce à ce concept novateur, vous n'avez plus à comparer les marques de couches lavables, savoir comment les nettoyer ou les faire sécher. Cette entreprise s'occupe de tout et prend en charge toutes les contraintes connues de la couche lavable pour vous faciliter le quotidien

Lili'lange, la protectrice des fesses des bébés et de l'environnement.

Qui se cache derrière ce concept novateur de Lili'lange ? 

Je m'appelle Lisenn, je suis une maman et tout à commencer lorsque j'étais commerciale, je n'avais pas l'âme pour ça, le côté requin. Alors que je cherchais un emploi, j'ai dit sur un coup de tête à des amis qu'il faudrait peut-être que je me mette à mon compte. C'est à ce moment où j'ai cherché un concept innovant, nouveau sans faire peur.

C'est de cette façon que j'ai pensé aux couches lavables, car j'en avais utilisé pour ma fille et vite abandonné à cause du lavage. Et là, je me suis dit "pourquoi ne pas laver les couches pour aider les parents ?". Sur le coup, nous en avons rigolé avec mes amis. Puis, le lendemain, je me suis dit que ce n'était pas mal comme idée. Et c'était parti ! 

Lili'lange me permet d'être moi-même, je n'ai personne à convaincre, lorsque de futurs clients viennent vers moi, c'est qu'ils ont déjà un intérêt. En plus, ça ne sert à rien de forcer avec les couches lavables, cependant il y a un réel manque d'information à ce sujet. 

Peux-tu nous expliquer le concept Lili'lange ? 

Le concept est d'enlever toutes les contraintes de la couche lavable. Cela permet aux clients d'utiliser la couche lavable comme une jetable. Je les livre propres et assemblées à domicile, puis je reprends les sales.

En tant que maman, j'aurai adoré avoir un service comme ça. Surtout qu'aujourd'hui, le rythme de vie boulot-dodo laisse peu de temps, alors les gens n'ont qu'à déposer leur seau hermétique de couches sales devant chez eux en partant au travail et ils en retrouvent des propres à leur retour. 

Depuis combien temps Lili'lange est née ? 

C'est en novembre 2016 que je me suis inscrite, mais pour moi tout a vraiment débuté qu'en septembre 2017. Le temps de me fournir les stocks, faire ma publicité et mes flyers, j'ai commencé ma communication en avril/mai 2017. Le gros coup de boost, c'était il y a un an. 

Lili'lange, facilitatrice au quotidien pour le bonheur des bébés et des parents. 

Quels sont les avantages de ton service ? 

Les avantages de la livraison de couches lavables à domicile sont nombreux :

  • les parents gagnent du temps, ils n'ont plus à laver les couches ou aller en acheter au magasin. 
  • les fesses fragiles des bébés sont protégées des irritations et des produits chimiques. 
  • les déchets sont considérablement réduits. 

En fait, il n'y a que des avantages (Rires) !

Peux-tu nous en dire plus sur les couches lavables ? 

Elles n'ont plus d'épingles à nourrice (Rires) mais des pressions. C'est important de le dire, car il y a un réel manque d'information.

Beaucoup de mes amis et maris de mes clientes ont été surpris quand ils ont vu pour la première fois les couches lavables. Les réactions sont positives "c'est simple, moderne, joli, pratique...". 

La question qui revient souvent, "et les odeurs ?". Je fournis un seau hermétique dans lequel il y a des huiles essentielles qui camouflent très bien. Entre nous, le problème reste le même avec une poubelle de couches jetables (Rires)

Qu'apprécies-tu lors de tes livraisons de couches lavables ? 

J'aime voir les mamans au quotidien, et, les bébés grandirent, c'est énorme ! En plus, je travaille avec une crèche, c'est une vraie récrée pour moi, les enfants connaissent mon prénom, je reste un petit peu jouer avec eux chaque jour. 

J'ai eu ma larme à l'oeil vendredi, parce que j'ai eu ma première petite fille propre. J'ai vu ma cliente hier, lors de mon passage, j'ai récupéré toutes mes couches avec un petit mot de remerciement. Avoir simplement des gens qui me disent merci alors que je n'ai pas l'impression de faire grand chose, c'est génial. Le matin, c'est un vrai bonheur d'aller travailler, j'ai vraiment que des clientes en or. 

C'est énorme ce contact particulier avec les clients, le fait de rester 5, 10, 30 minutes, de boire un thé ou un café. Certaines mamans sont seules avec leur bébé à la maison pendant que leur mari est au travail. Je suis une visite au quotidien. Ce n'est pas une contrainte, je ne me force pas, au contraire et en plus, je vois plein de bébés, c'est que du bonheur ! 

À quoi ressemble une de tes journées-type ? 

Je me réveille et je prépare les couches le matin, c'est à dire que j'intègre à l'intérieur des inserts et un voile biodégradable. Je pars faire ma première tournée, en rentrant, je lance une machine avec prélavage. Un cycle complet dure environ 3h30. Pendant que celle-ci tourne, je vais faire ma seconde tournée. À mon retour, j'étends les couches de la première machine et j'en lance une seconde. Celle-ci se termine environ vers 22/23h. Une troisième machine tourne pendant que je dors. 

La couche lavable livrée à domicile, un écogeste rentable. 

Peux-tu nous en dire davantage sur tes tarifs de couches lavables livrées à domicile ? 

Il y a plusieurs tarifs. Les deux premiers mois du bébé sont à 80€, ensuite ça passe à 70€. Après un an, le prix descend à 65€. 

Où te places-tu par rapport au prix de la couche jetable ? 

Au milieu, je suis plus chère que la Lidl et moins chère que la Pampers sans promo. Mon objectif est d'être sur un tarif où les gens peuvent avoir le choix. 

Quel est ton secteur géographique aujourd'hui ? 

Alors je couvre l'ensemble du sud du Morbihan excepté les presqu'îles de Rhuys et Quiberon. Je pars de Séné, jusqu'à Surzur, après je remonte vers la Vraie Croix. Ensuite, je passe par Questembert pour aller à Saint-Conguard. Puis, je vais à Sérent jusqu'à Locmaria - Grand Champ. De Vannes, je rejoins Brech, Auray pour continuer jusqu'à Inzinzac Lochrist, Lorient et Ploemeur. 

L'idéal est de me contacter, il ne faut pas hésiter à me demander, car je ne fais pas forcément la ville, mais elle peut être intégrée à l'une de mes tournées. 

Quelles sont tes futures ambitions géographiques à long terme ? 

À long terme, avoir des franchises dans toutes la France (Rires) ! J'aimerais être présente partout, faire plusieurs petits magasins pour réduire le nombre de kilomètres et avoir des prix toujours plus compétitifs. 

Lili'lange, un avenir prometteur et novateur. 

Comment imagines-tu la suite de Lili'lange ? 

J'ai commencé par les couches lavables, mais ensuite, je souhaiterais travailler sur tout ce qui tourne autour de l'univers du bébé. Offrir un service complet pour mes clientes et leurs bébés lorsqu'elles travaillent et manquent de temps. 

Mon objectif est aussi de réduire le plus possible les déchets sans changer les habitudes, ni exploser le budget des jeunes parents. Je souhaite leur permettre un accès simple au bio-écolo pas cher pour s'occuper de leur bébé. Ce qui serait royal en plus de ça, c'est de faire travailler le local, les artisans de proximité. 

Comment t'aider à soutenir ton projet aujourd'hui ? 

Je viens de lancer une cagnotte Leetchi, car j'ai beaucoup investi, il y a un an, dans les couches et les machines professionnelles. Là, ce qui est bien, c'est que ça marche, du coup, ma réserve de couches diminue et j'aimerais compléter mon stock avant d'être à zéro. Pour cela, j'ai besoin d'un coup de pouce. 

La cagnotte m'aiderait à pouvoir m'agrandir, réinvestir dans des couches et une machine supplémentaire pour pouvoir accompagner plus de famille au quotidien. 

L'autre investissement nécessaire est celui d'un utilitaire, car ma voiture commence vraiment à vieillir et être trop petite. Je joue au Tetris tous les jours dedans (Rires). D'autant plus que cet achat me donnerait plus de visibilité, car je le floquerai Lili'lange

Aujourd'hui, j'ai investi, je n'ai pas la capacité de le faire pluis et je me dis pourquoi ne pas demander du soutien aux personnes sensibles à l'environnement ou à ceux qui aiment le concept, mais qui n'ont pas d'enfants en bas âge. Cette cagnotte, c'est un don pour aider l'environnement et les bébés (Rires) !

Vous souhaitez aider Lizenn à acheter ses couches, sa machine et son utilitaire ? C'est ici ! 

Lili'lange, le retour d'expérience Lecaninole. 

Comme vous le savez déjà, notre petit Isaac nous a rejoint au mois d'avril dernier. Être des parents écoresponsables, c'est que du bonheur ! Enfin, c'est surtout grâce à Lisenn, une personne généreuse et dynamique qui a eu une idée extra ! 

Nous avons découvert son activité alors que nous menions un combat comparatif de quelle couche lavable acheter. Nous n'avons pas hésité, surtout quand nous avons imaginé laver, mais surtout faire sécher 30 couches lavables dans une Tiny House en hiver. 

Nous faisons appel à elle depuis la naissance de notre bout de chou, Lili'lange c'est d'une simplicité et d'une efficacité parfaite ! C'est pour cette raison que nous avons eu envie de vous parler de son entreprise et vous inviter à la soutenir. 

Savez vous que de la naissance à la propreté, les couches jetables représentent plus d'une tonne de déchet par bébé ? Flippant, car nous sommes déjà tous là, et à savoir chacune d'elle mettra entre 400 à 1000 ans pour se dégrader.

Alors aidons à grandir des services comme celui-ci qui facilite notre quotidien et protège l'avenir de nos enfants ! 

Soutenez Lili'lange grâce à un don sur cette cagnotte Leetchi en ligne.

Si vous avez vos propres couches lavables et vous souhaitez opter pour un service qui vous les lave et les livre, c'est possible avec Lili'lange. Vous pouvez contacter Lisenn via sa page Facebook ou au 06 58 29 65 11.

Pour des peaux de bébés toujours plus douces et protégées, nous vous invitons à découvrir nos articles : 

Rédigé et publié par Léna le 23/07/2018 sur le blog lecaninole.fr