Recette de pâte à tartiner maison noisette & cacao

Recette de pâte à tartiner maison

Au sommaire de cet article

La pâte à tartiner noisette-cacao maison est un véritable délice ! Impossible de passer à côté quand on est un gourmand reconnu ! Mille fois plus savoureuse que celle des grandes surfaces et surtout bien plus saine.

Pourquoi faire sa pâte à tartiner à la maison ?

Il suffit simplement de se rendre dans les rayons des supermarchés pour constater que les pâtes à tartiner industrielles ne contiennent qu’à peine 7% de noisettes et sont saturées de sucre et d’huile de palme. Beurk ! Loin de moi l’idée de consommer cette mixture athérogène. Alors voilà, on se retrousse les manches et c’est parti pour une recette 100% maison qui contient plus de 30 % de noisettes et une quantité raisonnable de sucre.

Pâte à tartiner sur une tranche de pain frais

À propos de l’huile, vous pouvez utiliser celle de votre choix. Comme toujours en cuisine, recourir à des ingrédients de meilleure qualité est l’assurance de réaliser des plats toujours plus savoureux. Et dans le cas de la pâte à tartiner maison, augmenter la quantité de noisette fait vraiment la différence. Le seul bémol ? Impossible de revenir aux produits industriels après avoir goûté cette délicieuse pâte maison !


Ustensiles et astuces

Le mixeur conventionnel n’est pas adapté pour cette recette. La pâte à tartiner nécessite l’utilisation d’un hachoir. Si on utilise un mixeur standard, il sera malmené et pourrait finir par casser. Il faut également prendre des précautions avec le hachoir s’il n’est pas très puissant. Mixer les noisettes provoque l’échauffement du moteur de l’appareil. Il est donc préférable de faire de courtes pause pendant le brassage pour laisser l’appareil refroidir et / ou de diviser les quantités par deux pour alléger le travail de la machine.

Ingrédients

Pour environ 500 ml de pâte à tartiner :

  • 150 g de noisettes décortiquées
  • 50 g d’huile de tournesol *
  • 45 g de poudre de cacao sans sucre ajouté
  • 175 g de lait concentré
  • 60 g de sucre glace
  • une gousse de vanille (facultatif)
  • une pincée de sel

* L’huile de tournesol apporte douceur sans altérer le goût des noisettes. Ceci dit, vous pouvez utiliser l’huile de votre choix : huile d’olive, de coco…, le reste est une histoire de goût et d’équilibre.



Préparation

  • Préchauffez le four à 180º C.
  • Enfournez les noisettes décortiquées jusqu’à qu’elles soient légèrement dorées (2-3 minutes, selon le four). Attention à ne pas trop les cuire ou la pâte à tartiner aura un goût de brûlé. Pour ne pas rater cette étape, on peut mettre quelques noisettes en plus dans le four et goûter de temps en temps pour assurer le coup.
  • Si les noisettes présentent des reliquats de peau, une fois tièdes, on peut les frotter avec les mains pour enlever la pellicule.
  • Mixer les noisettes avec le hachoir jusqu’à obtenir une pâte fine et lisse.
  • Pour obtenir une texture identique celle de la pâte à tartiner industrielle, il faut mixer 5 à 10 minutes. Veillez à faire des pauses pour ne pas surchauffer le moteur de l’appareil.
  • Pour une texture plus sableuse (mais toute aussi goûtue) comme sur la photo, il n’est pas nécessaire de mixer aussi longtemps. Mixez jusqu’à obtenir une pâte liquide (2-3 minutes environ)
  • Coupez une gousse de vanille en longueur. À l’aide d’un couteau, extrayez Sortez les grains présent à l’intérieur de la gousse,
  • Versez tous les ingrédients (l’huile, sucre glace, lait concentré, sel et les grains de vanille) dans le hachoir. Divisez par deux les quantités lors du mixage si le hachoir n’est pas suffisamment puissant
  • Mixez jusqu’à obtenir une pâte à tartiner homogène
  • Versez dans un bocal et garder au frigo jusqu’à la dégustation

Les noisettes grillées

Les noisettes grillées

Les noisettes mixées

Les noisettes mixées

Mélange des ingrédients

Mélange des ingrédients

Les ingrédients mixés

Ingrédients mixés

La pâte à tartiner prête à être dégustée

Conservation

La pâte à tartiner maison se conserve longtemps au réfrigérateur : environ 3 semaines ! Il faut savoir que le sucre est un conservateur naturel. Toutefois, pour des quantités plus importantes, vous pouvez conserver votre pâte à tartiner encore plus longtemps avec une méthode de stérilisation à l’ancienne.

Munissez-vous de petits pots en verre et de leur couvercle. Vous pouvez utiliser des anciens bocaux, si et seulement si les couvercles sont en très bon état. Il faut absolument éviter les couvercles déformés car l’air pourrait pénétrer. Pour la stérilisation des bocaux, il faut suivre les étapes suivantes :

  • laver soigneusement les pots et les couvercles
  • mettre pots et couvercles dans une casserole et les faire bouillir pendant 15 minutes. Les sortir de l’eau au moment de les utiliser
  • remplir avec de la pâte et refermer aussitôt aussi fermement que possible
  • chauffer de l’eau suffisante pour couvrir les bocaux
  • faites bouillir 20 minutes
  • éteindre le feu et laisser refroidir lentement pour ensuite les sortir

Les bocaux stérilisés avec cette méthode peuvent se garder une année sans aucun problème.


Quelques idées de recettes à base de pâte à tartiner

La pâte à tartiner noisette-cacao est idéale pour accompagner de nombreux desserts ! C’est la garniture parfaite pour des crêpes ou tout simplement pour les tartines du petit-déjeuner. Faîtes le plein d’énergie pour commencer la journée du bon pied ! Même si l’utilisation de pâte à tartiner doit rester occasionnelle.

La pâte à tartiner peut aussi être utilisée pour fourrer vos gâteaux. Du chocolat c’est bien, mais une crème maison noisette-cacao c’est encore plus gourmand !

Pourquoi pas aussi l’utiliser pour du flan pâtissier, un Paris-Brest, des éclairs, de la crème anglaise… une galette de rois ! Votre imagination est la seule limite !

Pensez également à préparer de petits pots de pâte à tartiner noisette-cacao pour offrir. Bonne dégustation !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Céline
Céline

Curieuse du zéro déchet, maman comblée et hyper gourmande, je partage mes expériences, mes idées et mes petites recettes.