L’huile essentielle de Ravintsara

Huile essentielle de Ravintsara

Au sommaire de cet article

L’huile essentielle de ravintsara fait partie des basiques à avoir chez soi quand on est adepte, comme moi, des produits naturels et sains pour se prémunir des maux de l’hiver et être en forme tout au long de l’année.

Il y a encore quelques mois, le ravintsara m’était alors totalement inconnu. C’est un ami malgache qui m’en a parlé pour la première fois. Dans son pays, tout le monde connaît cet arbre et « ravintsara » se traduit par « bonne feuille » en référence à toutes ses propriétés médicinales ancestrales. Cinnamomum camphora

À Madagascar, les habitants ont l’habitude d’utiliser les feuilles en infusion dans de l’eau bien chaude ou du rhum mais ils les mâchent et les chiquent également.

Peu d’entreprises commercialisent à l’export les feuilles de ravintsara car la conservation, le stockage et le transport sont contraignants.

C’est pourquoi, on retrouve principalement le ravintsara sous forme d’huile essentielle obtenue avec un alambic grâce à la distillation complète par entraînement à la vapeur d’eau des feuilles.

Cela donne une HE riche et disponible à utiliser, en synergie ou non, directement sur la peau, sous la langue ou encore sur un morceau de sucre ou avec une cuillérée à café de miel.

Origines, bienfaits thérapeutiques, posologie et usage, je vous raconte tout ce que je sais et partage avec vous mes conseils sur le ravintsara dans l’article qui suit

D’où provient le ravintsara ?

Le plus grand camphrier du Japon
Le plus grand camphrier du Japon. Photo @ Wikipedia

Le ravintsara est un arbre originaire d’Asie, plus précisément de Taïwan et du Japon que l’on retrouve depuis le XIXème siècle sur l’île de Madagascar.

À son nom latin Cinnamomum Camphora Cineolifer, les Malgaches lui ont préféré celui de ravintsara qui se traduit, comme expliqué plus haut, par le terme de « bonne feuille » ou encore « feuille à tout faire ».

On retrouve bien dans cette dénomination l’idée d’une plante qui soigne et prévient de très nombreux maux et pathologies, qu’ils soient d’ordre physique, psychique et/ou émotionnel.

Les feuilles justement sont de forme ovale et recouvertes d’une couche d’aspect cireux.

Les agriculteurs malgaches les récoltent puis les disposent dans un alambic.

Dans cet engin, les feuilles vont subir une distillation complète par entraînement à la vapeur d’eau, ce qui donnera au final l’huile essentielle de ravintsara. Cette HE oscille entre l’incolore et le jaune très clair et elle est liquide et limpide.

Pour les mordus d’aromathérapie, voici la composition de l’HE de ravintsara

  • Entre 50% et 60% d’oxyde cinéole
  • Entre 20 et 25% de monoterpène sabinène
  • Entre 15% et 20% de monoterpénol terpinéol
  • Entre 3% et 10% d’esters

Vous aurez noté les écarts parfois importants entre les différents pourcentages donnés. Cela provient du fait que les plantes de ravintsara ne sont pas toutes identiques et que le processus de distillation peut légèrement varier d’un exploitant à un autre.

Le moment choisi pour récolter a aussi son importance et peut expliquer certaines variations dues au fait d’une maturation plus ou moins avancée des feuilles.

En moyenne, 100 kilos de feuilles de ravintsara donnent, après distillation, entre 1 et 2 kilo(s) d’huile essentielle soit un rendement compris entre 1% et 2%.


Quelle est l’odeur du ravintsara ?

Parfum RavintsaraCe n’est jamais très facile de décrire ce qu’on sent. On pourrait dire d’elle qu’elle est fraîche, intense et persistante mais non entêtante.

Je peux aussi vous dire qu’elle est très agréable mais cela reste une affaire de goût évidemment. À titre personnel, j’aime beaucoup son odeur que je peux diffuser dans ma maison mais également porter sur moi sans problème.

Personne ne m’a jamais fait de remarques désagréables, bien au contraire. Il m’est même déjà arrivé qu’on me demande la marque de mon nouveau parfum ;).

En revanche, au niveau goût, c’est tout de même assez particulier. Nos palais français n’ont pas forcément l’habitude de ce type de saveur.

Si comme moi vous n’êtes pas très fan du goût, il vous suffit de mettre l’huile essentielle de ravintsara sur un morceau de sucre ou une cuillérée de miel et ça passe tout seul. Et si vous appréciez le goût, l’ingestion peut être directe.


Quels sont les bienfaits du ravintsara ?

Les Malgaches sont convaincus des bienfaits du ravintsara depuis plus de 200 ans et de récentes études scientifiques sont venues corroborer ce qu’ils savaient déjà depuis tout ce temps.

La liste est longue et non exhaustive :

  • Antivirale
  • Antifongique
  • Anti-acnéique
  • Immunostimulante
  • Anti-infectieuse
  • Antibactérienne
  • Décongestionnante pour le système broncho-pulmonaire
  • Mucolytique
  • Expectorante
  • Anxiolytique
  • Antalgique
  • Anti-inflammatoire
  • Décontractant musculaire
  • Anti-fatigue…

L’huile essentielle de ravintsara est principalement utilisée pour son action bénéfique sur le système respiratoire en curatif mais aussi en préventif, seule ou en synergie avec d’autres HE. C’est l’indispensable de l’hiver grâce à ses vertus immunostimulantes. Elle a également fait ses preuves dans le traitement de l’acné et de la dépression.


Comment utiliser l’huile essentielle de ravintsara ?

Comment utiliser l'huile essentielle de Ravintsara ?L’huile essentielle de ravintsara s’utilise aussi bien en diffusion, en application cutanée que par ingestion orale.

En diffusion, quelques gouttes dans votre diffuseur d’huiles essentielles donneront une agréable odeur à votre foyer et permettront à tous les habitants de profiter de ses bienfaits cités précédemment.

Vous pouvez aussi ajouter quelques gouttes d’HE de tea tree ou de menthe poivrée pour une parfaite synergie.

En application cutanée, notamment sur les boutons d’acné, on dilue une goutte dans une huile neutre comme de l’amande douce par exemple et on applique matin et soir sur une peau propre et sèche.

Pour un traitement de fond contre les maux de l’hiver ou les troubles anxieux, appliquez directement une goutte le matin sur chacun de vos poignets. Ou si vous préférez, vaporisez-en un peu sur un mouchoir en tissu ou sur l’écharpe que vous porterez et inhalez lorsque vous en ressentirez le besoin.

En cas de grippe, rhume ou affection virale, massez 3 gouttes dans le bas du dos, sur la colonne vertébrale et le thorax, jusqu’à disparition des symptômes et en complément de votre traitement médical.
En ingestion orale, un morceau de sucre ou une cuillérée de miel feront passer le goût si vous ne l’aimez pas.


Quelle huile essentielle de ravintsara choisir ?

Huile essentielle de ravintsara, la Compagnie des SensPour bien choisir son huile essentielle de ravintasara, il faut opter pour un produit 100% pur, 100% intégral (c’est-à-dire non mélangé à d’autres substances) et 100% biologique.

C’est ce que j’ai fait lorsque je me suis procurée celle de la Compagnie des Sens. C’est une entreprise française basée à Lyon qui s’est spécialisée dans l’aromathérapie et la phytothérapie et qui ne distribue que des produits bio et de qualité.

HUILE DE RAVINTSARA

Le verre du flacon est teinté ce qui permet à l’HE de ravintasara de rester à l’abri de la lumière et donc de conserver toutes ses propriétés.

Le codigoutte est très pratique puisqu’il fait parfaitement son office de goutte-à-goutte. Il n’y a pas de perte et on utilise que le strict nécessaire. De plus, avant sa mise sur le marché, chaque lot subit des contrôles sur sa composition et son chémotype par analyse chromatographique.


Y’a-t-il des contrindications avec le ravintsara ?

Contre-indications RavintsaraL’huile essentielle de ravintsara est un produit actif et, comme tout produit actif, il peut être sujet à contrindications.

Cependant et contrairement à de nombreuses HE, celle de ravintsara ne fait pas partie de la liste des huiles essentielles photosensibilisantes, elle ne laissera donc pas de marques sur votre peau si vous vous exposez au soleil.

Toutefois, et puisqu’elle peut être utilisée en synergie avec d’autres HE potentiellement photosensibilisantes, il est tout de même conseillé d’éviter de s’exposer aux rayons UV après l’avoir appliquée.

Avant de commencer à utiliser un principe actif que votre corps ne connaît pas, il est bon de s’assurer que vous n’y êtes pas allergique. Pour cela, il suffit de réaliser un test simple et rapide en appliquant un peu de produit dans le pli de votre coude. Si aucune réaction cutanée ou respiratoire n’apparaît au bout de 48 heures, c’est que votre organisme le supporte parfaitement.

Dans le cas contraire, il faut bien évidemment éviter tout contact avec la substance allergisante et prévenir votre médecin traitant afin qu’il puisse consigner la découverte de votre allergie dans votre dossier médical personnel.

Autre précaution d’usage : l’huile essentielle de ravintsara est déconseillée aux femmes enceintes et à celles qui allaitent, aux enfants de moins de 6 ans ainsi qu’aux personnes souffrant d’asthme, d’épilepsie ou d’antécédents de troubles convulsifs. Si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à demander l’avis de votre aromathérapeute, de votre médecin traitant ou de votre pharmacien. Ils sauront vous apporter une réponse claire et sûre.

Comment conserver mon huile essentielle de ravintsara ?

Comme toutes les huiles essentielles, celle-ci n’aime ni la lumière, ni l’air, ni la chaleur, ni l’humidité. Pour une conservation optimale, je vous conseille donc de ranger votre flacon dans le placard de la cuisine ou de la salle de bain.

Ça vous permet de l’avoir toujours à portée de main en fonction de l’usage que vous en faites et de le mettre à l’abri des agressions extérieures.

Si vous dépassez un peu la date limite de péremption, ne jetez pas votre HE de ravintsara à la poubelle. Elle ne sera pas nocive mais ses effets seront peut-être diminués. En revanche, si l’huile essentielle a changé d’aspect, de texture, d’odeur ou encore de couleur, il est plus raisonnable de s’en débarrasser.

Ces articles pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.