Désencombrement : faire le tri dans sa salle de bain.

savon à l'amande du docteur bronners, fond en liège, une petite plante grasse est dans l'angle.

Ranger les trousses à pharmacie, cosmétique et maquillage : le mode d'emploi efficace. 

Dans l'article précédent, vous avez découvert une technique simple et efficace pour faire du rangement dans votre dressing. Cette fois, nous vous proposons d'effectuer la même démarche dans votre salle de bain. 

Quelques exemples, pour vous expliquer pourquoi cette invitation à faire le tri dans votre salle d'eau. Nous avons déjà tous gardé dans notre armoire : le pot de crème solaire de l'été dernier qui se périmera avant que le soleil ne remontre ses rayons, le flacon de bain moussant d'un coffret offert à noël alors qu'il n'y aucune baignoire à l'horizon ou un rouge à lèvres au coloris bien trop flashy pour être porté au quotidien. 

Accompagnez cet exercice d'une boisson chaude, un peu de musique et c'est parti pour la première étape : vider l'intégralité de vos tiroirs au milieu de la pièce sur le sol.

En seconde étape, distinguez par des tas : les médicaments, les soins pour la peau (visage et corps), le maquillage et le linge de bain. 

L'armoire à pharmacie : trier, recycler et s'informer. 

Attaquez-vous en priorité aux médicaments, vous allez les séparer en tas : 

  • les produits périmés et les non-périmés au traitement terminés.
  • les essentiels encore valables (doliprane, ibuprofène, spasfon, smecta...) 
  • les cures de vitamines, agents minceur, huiles essentielles, homéopathie. 

Tout d'abord, débutez par les médicaments non utilisés ou périmés : vous allez séparer les plaquettes de leur emballage carton et notice papier. Ces éléments sont recyclables, ils seront à placer dans la poubelle jaune.

Munissez-vous d'un sac pour y déposer les cachets périmés ou non utilisés restants, vous les déposerez à la pharmacie la plus proche de chez vous. Ne pas les mettre à la poubelle, ces comprimés contiennent des substances chimiques polluantes pour l'environnement. Le recyclable de ces produits se fait d'une façon très réglementée. Veillez à laisser ce sac hors de la portée des enfants ou animaux domestiques.

Préparez un contenant pour ranger les comprimés pour les petits maux : doliprane, spasfon, ibuprofène... Une boite à chaussure fera très bien l'affaire. Assurez-vous de la validité des dates de péremption et de connaître avec exactitude la fonction du médicament que vous allez ranger. Si vous avez le moindre doute, retrouvez les informations nécessaires sur ce site référent.

À présent, vous êtes devant vos anciennes bonnes résolutions, les cures audacieuses jamais terminées, car les résultats n'étaient pas assez rapidement. Elles peuvent être nombreuses et variées : 

  • La plaquette de magnésium entamée de l'hiver dernier lors d'un gros rhume,
  • Le tube d'homéopathie conseillé pour les allergies par votre cousine au printemps dernier,
  • Le flacon de sève de boulot pour essayer de maigrir après les fête, 
  • L'huile essentielle de Tea-tree au goût horrible que vous a vendu la parapharmacienne qui voulait vous sauver d'une douloureuse angine. 

Munissez-vous de votre agenda, et cette fois-ci, engagez-vous à finir les cures entamées en les répartissant sur l'année. Vous verrez, le fait d'aller au bout de votre démarche, vous serez fier-e de vous et votre corps vous remerciera

Souvenez-vous pourquoi vous aviez fait appel à l'homéopathie grâce à ce guide. Vous pouvez peut-être le noter sur un petit papier afin de vous en souvenir la prochaine fois que ce petit mal se représentera. 

Rassemblez tous vos flacons d'huile essentielle dans une trousse, tapez le nom de chacune sur le site de la compagnie des sens et découvrez leurs bienfaits et leurs merveilles. Veillez à consommer avec prudence les huiles essentielles, la posologie et leur méthode d'utilisation doivent être respecté à la lettre. .

Les cosmétiques pour le visage et le corps : sélectionner et faire preuve de créativité. 

Pour débuter le rangement de vos crèmes et lotions, vous allez tout d'abord estimer le temps écoulé entre aujourd'hui et la date d'achat du produit. Pour vous rappeler, le temps de conservation, vous trouverez au dos de votre article un petit pot dessiné avec le nombre de mois inscris à l'intérieur.

Sinon, le petit rappel qui fait du bien : 

  • crème hydratante visage : 6 mois
  • gommage : 24 mois
  • crème pour le corps et protection solaire : 12 mois
  • shampooing : 12 à 24 mois
  • lait démaquillant : 6 mois

Au-delà de cette durée, ces cosmétiques perdent considérablement de leur efficacité ainsi que vous expose à des réactions dermatologiques comme des allergies ou de l'eczéma. La bonne nouvelle est que nous avons concocté une liste d'astuce pour leur donner une seconde vie

L'automne est déjà là, votre crème solaire vous a coûté un bras, et pourtant vous ne l'avez pas utilisé dans son intégralité. Vous savez qu'elle ne sera plus bonne l'été prochain, alors ne la perdez pas inutilement en la laissant au placard. Plusieurs solutions s'offrent à vous : 

  • appliquez-la sur vos pointes sèches, ce masque capillaire ultra-hydratant vous sauvera les cheveux asséchés par la mer et le soleil. Rincez abondamment à l'eau claire après avoir laissé agir. 
  • utilisez-la comme mousse à raser, une crème matifiante ou un soin hydratant appliqué en couche épaisse sur le visage. 
  • si votre protection solaire est déjà périmée, appliquez-la sur un chiffon, elle sera votre alliée pour décrasser de vieux ciseaux collants ou retirer un autocollant tenace sur un bocal en verre. 

La dernière marque de crème hydratante ou de lait démaquillant ne vous a pas conquis, vos sacs à main ou chaussures n'auront pas le même avis. Appliquez-le à l'aide d'un petit chiffon sur vos accessoires en cuir et découvrez ses vertus hydratantes, parfait(e) pour nettoyer et faire briller. 

Le shampoing que vous avez acheté n'a pas exaucé les merveilles tant attendues, pas de panique, il vous vous aider à nettoyer vos éponges et pinceaux à maquillage. Véritable nid à prolifération de bactéries, ces derniers doivent être nettoyés au moins une fois par mois, et au mieux une fois par semaine. 

Il en est de même pour le gel douche beaucoup trop vanillé pour commencer la journée écœuré avant même le petit-déjeuner. Vous pourrez l'utiliser pour laver vos sous-vêtements à la main, c'est une lessive de seconde main sans aucune peur d’abîmer la délicate dentelle. 

Trousse à maquillage : faut-il vraiment tout garder ? 

Admettez que les vernis, fards à paupières, fond de teint et rouge à lèvres qui traînent au fond du placard depuis déjà quelques mois, vous n'arrivez pas à les mettre. La teinte ou la texture ne vous plaisent pas, c'est votre droit, mais ils vous encombrent inutilement. En toute honnêteté, ils vont sans doute rester là jusqu'à leur date de péremption.

Vous ne les connaissez pas encore ? 

  • vernis et anti-cernes : 12 mois
  • crayon et eye-liner : 9 à 12 mois 
  • rouge à lèvre : 9 à 12 mois 
  • fard à joue et à paupière : 12 à 24 mois 
  • poudre : 24 à 36 mois
  • fond de teint : 6 à 12 mois 
  • mascara : 3 à 4 mois 

Nous tenons à attirer votre attention, sur la périodicité courte du mascara, ce produit est en contact direct avec votre œil, plutôt sensible aux bactéries. Vous comprendrez qu'il est important de respecter la durée conseillée d'utilisation. 

Si vous souhaitez sauver un rouge à lèvres cassé du grand ménage actuel, vous pouvez en faire un blush. Si la teinte est vraiment trop flashy, mélangez-le avec de la crème hydratante. Vous pouvez aussi le mélanger à de l'huile végétale pour en faire un gloss hydratant. 

Sinon ce qui ne vous sert pas, ne vous encombrez pas, si votre maquillage est encore quasi intact et valable, donnez-le à vos copines. Si les produits sont bien entamés ou périmés : poubelle, en s'adaptant aux consignes de recyclage inscrites sur le flacon. 


Lorsque vous rangerez votre placard à cosmétiques, veillez à bien séparer vos crèmes et lotions de votre maquillage. En effet, vos blush, poudres et fards à paupières n'apprécieraient vraiment pas la moindre goutte de liquide démaquillant ou de dissolvant. 

Halte aux échantillons et au linge délavé ! 

Concernant les échantillons, nous allons vous transmettre le précieux conseil de Marie Kondo, consultante en rangement et auteur du livre "Ranger : l'étincelle du bonheur".

Il y a plusieurs cas de figure :

  • ceux que vous n'utilisez pas, jetez-les. 
  • ceux dont vous avez un produit similaire, versez le contenu de l'échantillon dans votre flacon. 
  • ceux pour hydrater votre visage, appliquez-les immédiatement sur votre visage, vos mains, vos pieds, vos jambes, vos bras... 

Faites-vous une collection de serviettes de bain, gants de toilette et tapis de douche ? Vous pouvez le vérifier immédiatement dans votre armoire.

Votre linge de bain est souvent le premier tissu qui entre en contact avec votre peau le matin, alors faites le tri : les jolis d'un côté, les délavés ou troués de l'autre.

Rien ne sert d'en avoir 1000, deux par personnes au sein du foyer, c'est amplement suffisant. L'idéal est lavé sa serviette de bain après trois douches, vous aurez alors largement le temps d'en passer en machine ainsi que la sécher pendant que vous utilisez l'autre. 

Tester la composition des produits conservés. 

À présent, vous devez y voir plus clair dans votre salle de bain ! 

Cependant, vous avez peut-être entendu parler des perturbateurs endocriniens présents dans certains cosmétiques. En effet, c'est un sujet d'actualité, d'autant plus depuis le franc succès du magazine 60 millions de consommateur lors de son hors-série : "Cosmétiques : peut-on trouver des produits sains et sûrs ?". Vous ne l'avez peut-être pas acheté mais vous avez quand même envie de savoir de quoi il retourne vraiment.

Dans ce cas, c'est le moment pour tester gratuitement et facilement la composition de vos cosmétiques et maquillages. Vous n'avez qu'à télécharger sur votre smartphone, l'application clean beauty sur android ou sur iphone. La prise en main est très simple, vous photographiez l'étiquette de votre flacon et la liste des ingrédients sont testés pour vous indiquer si votre produit est sain ou nocif pour votre santé.  

Si votre tri a été total, vous pouvez retrouver directement notre méthode pour se concocter une trousse de toilette 100% naturelle et zéro déchet

Pour continuer le désencombrement de votre maison, nous vous invitons dans les autres pièces, avec des guides pratiques pour vous aider : 

Rédigé et publié par Léna le 29/11/2017 sur le blog lecaninole.fr