Jouets en bois : réduisez votre consommation de plastique !

Article rédigé avec ♥ par Léna le 24/01/2020

Jouets en bois pour limiter le plastique
Optez pour des jouets durables et écologiques.

Le plastique qui se décline notamment en pailles, en bouteilles ou encore en sacs contribue à la destruction de notre environnement. En effet, 8,8 millions de tonnes de déchets plastiques polluent les océans chaque année. Cette matière menace fortement la planète. En outre, la pollution des eaux provoque des effets préoccupants sur notre santé.

De plus, 40% des déchets plastiques sont constitués d'objets à usage unique. Ces chiffres sont alarmants et si nous ne réduisons pas notre consommation de plastique, notre planète est fortement menacée. En effet, en l'absence de recyclage, le polystyrène ou encore la bouteille en plastique mettent 1000 ans pour se décomposer.

Limiter la consommation de plastique au quotidien… Mais comment ?

Nombreux sont ceux qui reconnaissent les méfaits de la pollution et particulièrement des déchets plastiques, mais qui ne savent pas comment éviter leur usage au quotidien.

Vous pouvez déjà vous tourner vers les objets en bois durables tels que ceux proposés par les boutiques en ligne comme celle spécialisée dans le bois https://bois-mania.com/boutique.

Le shop propose en effet de nombreux produits et idées dont des produits en bois de types jeux pour enfants ou pour adultes avec pour objectif d'intégrer le bois dans la vie quotidienne. De plus, il suffit d'adopter des gestes très simples afin d'éviter les produits emballés, privilégier les produits vendus en vrac, garder un sac réutilisable sur soi, opter pour des emballages réutilisables, voire consignés.

Découvrez les alternatives des 7 objets du quotidien les plus polluants. 

Opter pour des jouets en bois, pour limiter le plastique

Petit train en bois pour développer la motricité

De plus en plus de parents optent pour les jouets en bois et trouvent que ce sont d'excellents vecteurs d'éveil et de développement de la motricité fine pour les enfants. Les jouets traditionnels reviennent en force et séduisent la nouvelle génération. Ils sont plus robustes et moins nocifs comparativement aux jouets en plastique qui contiennent des résidus de pétrole.

Par ailleurs, les jouets en bois résistent parfaitement dans le temps. Ils peuvent ainsi se transmettre de génération en génération.

Toutefois, préférez les jeux et jouets fabriqués à partir de bois massif comparativement à ceux qui fabriqués en MDF. En effet, le MDF est un dérivé du bois qui est combiné avec des produits chimiques nocifs. Autrement dit, c'est moins sain pour les enfants en bas âge qui ont tendance à porter leurs jouets à la bouche.

Si vous avez décidé d'offrir des jouets en bois, optez pour ceux fabriqués en bois dur tel que le hêtre, le frêne, le sapin ou encore l'épicéa.

Le choix est tellement large entre les jeux de construction, les jeux de société ou les jeux d'extérieur. Les petits apprécieront aussi les camions, les circuits de courses de voitures, les hélicoptères, les tracteurs ou encore les trains en bois.

Esthétique et ludique, vous trouverez également des jouets emblématiques comme la chenille musicale qui est entièrement en bois.

Les plus grands trouveront des jeux de réflexion et des jeux de société à usage durable. Les enfants pourront passer des heures et des heures à jouer ensemble ou avec leurs parents. La petite famille se créera ainsi de beaux souvenirs et contribuera de façon ludique à la préservation de l'environnement.

Vous l'aurez compris, la réduction de la consommation de plastique constitue un enjeu majeur pour la préservation de la planète. En effet, la production mondiale de plastique est croissante au fil des années, passant de 162 millions de tonnes en 1993 à 448 millions en 2015.

S'il est utilisé dans de nombreux domaines comme la fabrication de jouets prise ici en exemple, le plastique est majoritairement destiné à l'emballage alimentaire à usage unique. Le recyclage des emballages est donc lui aussi capital afin d'éradiquer les déchets se retrouvant malheureusement dans les océans.

Les alternatives sont nombreuses et chacun peut contribuer à la limitation des effets nocifs de cette utilisation massive.

Découvrez d'autres articles qui peuvent vous intéresser :