Comment choisir un vélo pliant pour vos trajets éco-responsables ?

Article rédigé avec ♥ par Léna le 06/01/2020

Comment bien choisir un vélo pliant ?
Pour approfondir votre démarche éco-responsable, vous souhaitez vous rendre à vélo jusqu'à votre travail.

Vous êtes minimalisme, vivez en Tiny House ou vous manquez de place pour ranger un vélo traditionnel ? Optez pour un vélo pliant, nous vous confions les secrets pour bien le choisir. 

Pour circuler facilement en ville aujourd’hui, il est indispensable de trouver des moyens de transport très flexibles pouvant permettre de se faufiler dans la circulation. Devant ce besoin, le vélo se place comme meilleure solution. Mais, vous pouvez à la longue vous lasser de votre engin tout juste à cause de son côté légèrement encombrant.

C’est justement pour cela qu’il existe des vélos pliants. Disponibles en plusieurs modèles, c’est désormais l’attraction du moment. Vous êtes intéressé par l’achat d’un vélo pliant pour vos déplacements ? Voici dans cet article des astuces pour reconnaitre le bon engin !

La création du vélo pliable. 

Le vélo pliant est né depuis la fin du 19ème siècle. Appelé aussi vélo pliable, c’est un engin qui se replie sur lui-même grâce à un mécanisme fonctionnant sur la base de charnières centrales.

Au départ, il était uniquement destiné aux militaires. Cela leur permettait en temps de conflit de circuler facilement et de ranger de façon efficace leur moyen de transport.

Aujourd’hui, il peut être utilisé par n’importe qui, mais est plus présent en milieu urbain. Et justement pour adapter l’engin à la demande des consommateurs, le vélo a été perfectionné. Les fabricants proposent plusieurs types de modèles allant du vélo pliant à courroie au vélo pliant électrique.

De façon générale, vous pouvez, par sa capacité à se replier sur lui-même, reconnaitre le vélo pliant mais également grâce à son cadre assez long, à ses roues de petite taille, à son guidon réglable et à sa selle repositionnable.

Quels sont les avantages du vélo pliant ? 

Rouler en vélo constitue en même temps une activité de divertissement et un véritable moyen de déplacement écologique. Avec le vélo pliant, l’adulte trouve non seulement un excellent moyen de déplacement en ville, mais aussi un engin qu’il peut ranger facilement et transporter sans encombre. C’est donc très pratique.

L’autre avantage est lié au cadre du vélo. Contrairement au vélo traditionnel, le cadre du vélo pliant permet d’adapter l’engin à la morphologie de l’utilisateur. Le seul vélo pliant peut être utilisé par tous les membres de la famille puisque la structure peut être adaptée à toutes les tailles :

  • le siège est réglable ;
  • le guidon peut être adapté à la hauteur de l’utilisateur ; 
  • le vélo peut supporter une grande charge (certains modèles peuvent prendre jusqu’à 100 kg).

Choisir son vélo pliant : les critères de bases

Avant d’acheter un vélo pliant, il y a des caractéristiques dont vous devez tenir compte. Ces critères sont valables, quel que soit le modèle dont il s’agit. C’est justement pour cela que ce sont des critères de base. Il s’agit des critères relatifs aux jantes et aux roues, au cadre et au matériel.

Choisissez en fonction des roues et des jantes

Sur un vélo, les jantes et les roues sont des éléments tributaires de la praticité de l’engin. Ce sont donc des pièces essentielles dont vous devez attribuer une grande attention lors de votre choix. 

Comme petite astuce, il faut avant tout trouver la bonne taille de roues. En effet, pour avoir du confort, préférez un vélo pliant de 16 pouces, de 18 pouces ou de 20 pouces. Ils sont d’ailleurs conseillés pour les longs trajets. Très simples à transporter, ils prennent aussi moins de place lorsqu’on les plie. N’oubliez pas d’associer à ces roues des pneus pouvant favoriser votre sécurité et votre confort.

À propos des jantes, il est conseillé d’opter pour des jantes en aluminium. C’est un matériau qui permet à la pièce d’être légère. Rassurez-vous, cela n’enlève rien à la résistance.

Choisissez en fonction du cadre du vélo

Le cadre pour un vélo est comme un châssis pour une voiture. En effet, c’est assemblage rigide de pièces formant l’armature de l’engin. C’est lui qui assure la résistance du vélo pliant et à la fois, permet de gérer le pliage.

De façon pratique, lorsque vous vous déplacez à vélo, c’est lui qui permet de maintenir la forme naturelle de l’engin. Au moment où vous voudrez prendre un transport en commun, c’est lui qui vous permettra, grâce aux charnières, de plier l’engin rapidement pour ne pas être encombré. C’est pour cela qu’il faut que votre cadre soit solide, mais aussi facile à plier.

Ce n’est pas la peine d’acheter un vélo qui vous génère du stress lorsqu’il faut le plier. Vous devez pouvoir rapidement plier votre vélo pour le rentrer aisément dans le bus, le train, la voiture, etc. Par ailleurs, il est essentiel de choisir un vélo qui en même temps dispose d’un cadre rigide et solide, mais aussi dispose d’articulations et de suspensions de qualité.

Choisissez en fonction du matériau du vélo

D'un concepteur ou un autre, votre vélo pliant peut avoir comme matériau de fabrication l’acier ou un alliage d’aluminium. Dans les deux cas, il y a des avantages.

Avec un modèle construit en acier, vous gagnez en souplesse et en confort. Le prix dans ce cas est d’ailleurs abordable. Mais attention, vous devrez supporter le poids. Un vélo pliant construit dans un matériau comme l’acier est à la fois lourd et compliqué à transporter.

A l’opposé, les vélos conçus en aluminium sont très légers. Vous n’aurez pas à vous soucier de leur transport. Seulement, il va falloir débourser gros pour avoir un vélo de ce modèle. Le matériau fait que le coût est un peu élevé. Par ailleurs, ils sont rigides. Votre confort sera donc un peu sacrifié.

Choisir son vélo pliant en fonction de son usage 

Il est important de choisir un vélo pliable en considérant l’utilisation à laquelle il sera destiné. C’est selon ce besoin que vous définirez le nombre de vitesses minimales.

En effet, il existe des vélos mono vitesses, des vélos à 3, à 6 et à 7 vitesses. Selon le nombre de vitesses que vous parcourez régulièrement, vous pouvez choisir par exemple un vélo pliant mono vitesse ou à 3 vitesses pour les petits trajets et un vélo plaint à vitesse supérieure pour les longues distances. Ce sont d’ailleurs les vélos pliants à 6 ou 7 vitesses qui sont conseillés pour les trajets accidentés alors que les petites sont plus adaptées aux routes plates et faciles.

À part le cas de la vitesse, il est aussi important de choisir un modèle de vélo pliant selon vos habitudes. Avez-vous des bagages à transporter ? Faites-vous régulièrement des courses ? Alors un vélo pliant disposant d’un porte-bagage vous fera plus de bien. C’est plus pratique de transporter vos articles en les disposants dans le porte-bagage de votre engin que de les glisser dans votre sac et de supporter l’encombrement.

Mais attention ! Un modèle de vélo pliant muni de porte-bagage pèse plus lourd. Tenez-en compte.

Focus sur le prix du vélo pliant

Vous savez déjà que le matériau de construction du vélo joue sur le prix final. Mais cela ne suffit pas pour préparer son budget. En même temps que le matériau, la marque, la qualité et les fonctionnalités du vélo jouent beaucoup sur le prix. Si vous voulez acheter un vélo pliant de qualité sans moteur électrique, préparez-vous à effectuer une dépense de 200 euros au moins. Si vous désirez avoir un engin équipé d’une assistance électrique, vous allez devoir débourser 300 à 400 euros et parfois même plus.

Vous n’avez pas l’intention de faire une dépense de cette hauteur ? Vous pouvez toujours guetter les promotions en ligne afin de bénéficier de coupons de réductions et acheter à prix réduit. N’oubliez pas avant tout de consulter un guide d’achat comme www.rouler-malin.fr pour trouver à l’avance le bon vélo. Une autre option d’achat bas prix est de vous tourner vers des vélos pliants d’occasions. Mais là, rassurez-vous de l’état de la bicyclette avant de payer.

Comment utiliser le vélo pliant pour en profiter longtemps ?

Il ne suffit pas de savoir pédaler ou être un expert en maintien du guidon pour croire que vous utilisez correctement le vélo.

Sur un vélo pliant, la bonne utilisation dépasse la conduite. Il faut pouvoir bien plier et déplier la bicyclette pour ne pas l’user.

À propos du pliage

Ce n’est pas trop compliqué de plier le vélo. Il faut évidemment avant tout suivre les conseils du fabricant, mais en général, le principe ne change pas. Pour bien plier le vélo pliant, il faut :

  • abaisser le guidon de façon progressive ;
  • ouvrir l’articulation du guidon ;
  • pivoter le cintre du vélo pour aligner les freins de l’engin vers le bas ;
  • replier le guidon sur le côté ;
  • plier le cadre et les deux pédales.

À propos du dépliage

C’est à ce niveau qu’il faut faire un peu attention. En effet, selon le modèle, la technique de dépliage peut drastiquement varier. Toutefois, dans l’ensemble, l’exercice n’est pas compliqué. Il y a des gestes qui demeurent :

  • mettez la pédale à gauche en bas ;
  • ouvrez l’articulation du guidon ;
  • faites pivoter pour aligner les freins vers le bas ;
  • pliez les pédales ;
  • abaissez la selle de l’engin ;
  • pliez le cadre et donnez-lui sa bonne forme ;
  • pliez aussi le guidon et attachez.